Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré associe la CMBF au forum

0
142

Le ministre d’état en charge de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale Zéphirin Diabré a rencontré la Communauté musulmane du Burkina Faso (CMBF) dans l’après-midi du vendredi 14 janvier 2022 à la grande mosquée de Ouagadougou. Il s’est agi au cours de cette rencontre, de faire le point sur la mission qui lui a été confiée par le président du Faso Rock Kaboré et qui entre dans le cadre de la réconciliation nationale.

Le présiduim

La réussite une réconciliation nationale de base solide est la préoccupation majeure du ministre Zéphirin Diabré. Une réconciliation que le gouvernement burkinabè décide de prendre à bras le corps pour instaurer une paix sociale.
Pour ce faire, le ministre Diabré a rendu une visite de courtoisie à la Communauté musulmane du Burkina Faso (CMBF) le vendredi 14 janvier 2022.

Zéphirin DIABRÉ, ministre d’État en charge de la réconciliation nationale

Tout en présentant ses meilleurs vœux pour l’année 2022 et ses félicitations au nouveau président et le bureau exécutif de la CMBF, le ministre Diabré a informé que l’objet de cette visite est de dévoiler les travaux de son département ministériel.

De ce fait, il a fait savoir que le processus de la réconciliation entre les burkinabè a permis de dégager six (06) catégories de problèmes majeurs de réconciliation. Il s’agit :
-des problèmes de réconciliation qui ont été créés par des évènements politiques dont tous les dossiers n’ont pas été traités ;
-des problèmes de réconciliation communautaire créés par les conflits communautaires ;
-des problèmes de réconciliation par rapport au terrorisme
-des problèmes de mécontentement individuel contre le gouvernement burkinabè ;
-des problèmes économiques et financiers ;
-des problèmes du respect des droits de la femme.

Selon le ministre Zéphirin Diabré, la voix de la CMBF est capitale pour accompagner la réconciliation entre les fils et les filles du Burkina Faso.
« M. le président de la CMBF, hier comme aujourd’hui, votre appui et vos prières sont les bienvenus pour réussir le forum national de réconciliation et surtout proposer des solutions qui répondent aux différents besoins de réconciliation pour qu’enfin, on puisse tourner la page et affronter l’avenir », a-t-il conclu.

Le président de la CMBF Moussa Koanda

Le président de la CMBF Moussa Koanda a remercié le ministre dans sa démarche de réconciliation. Il a rassuré l’autorité burkinabè de la ferme volonté de la CMBF à contribuer à la cohésion sociale et à l’union fraternelle, dans l’optique de créer les conditions d’une société de paix.

Rebecca YE

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.