CAN / Cameroum 2022: Cette CAF couverte de honte !

0
325
L'équippe nationale du Cameroum contre celle des Îles Comores à la CAN, Cameroun 2022, aux 8è de finale, à Olimbé le 24 janvier 2022. Cameroun 02 contre 01 aux comoriens

24 janvier 2022

Coupe d’Afrique des Nations (CAN) bat son plein présentement au Cameroun. Séjournant au Cameroun,  aux côtés  des Étalons du Burkina Faso, le journaliste reporter et chroniqueur de la télévision ‘ationale du Burkina (TNB), monsieur Jérôme Tiendrébeogo,  nous fait part de son mécontentement face au traitement réservé aux joueurs des autres pays par la Conféderation Africaine de Football(CAF),  par rapport à sa gestion des cas de COVID-19, qu’il qualifie de  « cette CAF de la honte.

Les Lions se qualifieront sans doute face à la modeste sélection des Cœlacanthes Comoriens. Mais ça sera un triomphe sans gloire. Les Camerounais, dit-on, ont une potion anti-covid tellement efficace qu’aucun Lion n’a été testé positif depuis le début de la compétition. Du coup, je me demande ce que cherchent les grandes firmes pharmaceutiques. Bref !

Depuis plus de deux semaines que je suis au Cameroun, j’ai fait 6 tests Covid tous négatifs. Il en est de même pour mes confrères et les autres membres de la délégation burkinabè.

Pourtant, personnellement je ne porte plus de masque comme presque tout le monde ici. Porter un masque à Yaoundé, c’est montrer aux autres que tu es étranger.

On se coince dans les maquis, les taxis, on respire à narines déployées les uns sur les autres. Mais point de cas positif. Leur potion magique contre le Covid, je ne l’ai jamais vue. Même au stade, on fait semblant de contrôler juste pour l’opinion.

Le premier test qu’on a fait veille de match Cameroun vs Burkina, même les agents de santé ne portaient pas de masque. Je veux bien croire à l’honnêteté de la commission médicale de la CAF et son labo d’analyses mais je n’y arrive. Les joueurs n’ont aucun contact avec l’extérieur.

Même nous journalistes, testés négatifs, on n’a pas accès aux équipes mais à chaque fois, il y’a des cas positifs dans leurs rangs. Je passe sous silence les cas burkinabè, capverdiens pour évoquer les 13 cas tunisiens et les 12 cas comoriens.

L’équipe des Comores a enregistré 12 covidés dont ses deux gardiens et l’entraîneur. Ça peut arriver. Mais ce qui est renversant et honteux, c’est la position de la CAF.

Ce matin, le gardien de but Ali Ahmada a été testé négatif. Les autorités médicales de la CAF ont créé une nouvelle directive qui oblige un joueur testé positif à rester confiné 5 jours au lieu de 2.

Et vous savez depuis quand ? Dimanche 22 janvier 2022,  soir seulement. Ainsi, les Comores se retrouvant sans gardien transforment leur joueur de champ Alhadhur en goal-keeper dans les perches.

Les prochains adversaires du Cameroun sont avertis. Ils devront s’armer à jouer contre les Lions, la CAF et le covid… J’ai commencé entraînement.

S’il y’a finalement Burkina vs Cameroun, toute l’équipe risque d’être pris donc le pays pourrait nous appeler pour défendre les couleurs. Avec la CAF, vous verrez ce que vous ne verrez jamais ailleurs.
Le football africain a encore du chemin !
Mais jusqu’à quand serons-nous encore la risée du monde ?

Jérôme Tiendrebeogo

Journaliste sportif, reporter CAN/Cameroun  2022 

Président de l’Association des Journalistes Sportifs du Burkina(AJSB)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.