Evaluation de la situation politique : le MPSR échange avec une mission conjointe CEDEAO – Nations unies

0
176

(Ouagadougou, 31 janvier 2022)

Les membres du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration ont rencontré cet après-midi du 31 janvier 2022,  une mission conjointe de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), et de l’Organisation des Nations unies (ONU).

La rencontre

La délégation de la CEDEAO, composée du président de la Commission, de la représentante résidente de l’organisation au Burkina Faso et des ministres en charge des Affaires étrangères du Nigéria, du Bénin et de la Gambie était conduite par le ministre ghanéen des Affaires étrangères et de l’intégration régionale, Shirley Ayorkor Botchwey. Annadif Khatir Mahamat Saleh, représentant spécial chargé du Bureau des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, était à la tête de la délégation onusienne.

« Les chefs d’Etat ont demandé que la mission vienne et échange avec les autorités ici pour faire le point, examiner la situation et voir quel est le futur pour le Burkina Faso », a déclaré le ministre ghanéen des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale au terme de leur mission.

La table ronde

Cette mission conjointe a été décidée à l’issue du dernier sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO tenu le 28 janvier 2022 , un sommet qui a suspendu le Burkina Faso des instances de la CEDEAO.

La rencontre

Lors de son séjour burkinabè, la délégation conjointe a également eu des échanges avec le président du MPSR, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, chef de l’Etat. « Il s’agit de voir comment nous pouvons travailler avec le Burkina pour que le pays puisse sortir de cette situation », a estimé Shirley Ayorkor Botchwey.

Les membres de la mission conjointe ont aussi rendu visite à  l’ancien président Roch Marc Christian Kaboré conformément à la volonté exprimée des chefs d’Etat de la CEDEAO.
« Nous avons vu qu’il est en bonne santé tel qu’il apparaît et on a pu échanger avec lui », a annoncé la chef de délégation Shirley Ayorkor Botchwey.

Le rapport de la présente mission sera remis aux chefs d’Etat de la CEDEAO pour examen lors du prochain sommet de l’organisation communautaire prévu le 3 février 2022 à Accra.

Direction de la communication de la présidence du Faso
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.