Burkina Faso/ 8 mars 2022 : Un projet d’alphabétisation de 160 femmes lancé à Tanghin Dassouri

0
282

A l’occasion de la célébration de la 166 anniversaire de la Journée internationale de la femme, la Fondation Faso persévérance a organisé une cérémonie de lancement du projet d’alphabétisation de 160 femmes de la commune de Tanghin-Dassouri, le 8 mars 2022 dans ladite commune. A cette occasion, les membres de la fondation ont sensibilisé les femmes et les jeunes filles sur le cancer de sein et du col de l’utérus.

Place sous le thème : « L’égalité aujourd’hui, pour un avenir durable », la célébration de la 166e anniversaire de la journée internationale de la femme sur le plan mondial veut promouvoir la disparité entre l’homme et la femme pour un monde meilleur.

Et cette volonté de la Fondation Faso persévérance vient à point nommé pour accompagner les femmes du Burkinabè dans plusieurs domaines d’activités. Il s’agit de la fabrication du savon, d’huile, du soumbala et respecter les mesures hygiéno-diététiques.

le président de la fondation le Dr Wendlassida Jacques Sawadogo,

Selon le président de la fondation le Dr Wendlassida Jacques Sawadogo, l’effectivité de ces activités ne seront possibles, que lorsque les femmes vont savoir lire et écrire. D’où l’intérêt, à cette journée du 8 mars 2022, du présent projet d’alphabétisation de 160 femmes de la commune de Tanghin Dassouri pendant six (06) ans.

Pendant la sensibilisation

« Beaucoup de femmes n’ont pas eu la chance d’aller à l’école. Pour maîtriser les différentes activités de formation, elles auront des problèmes dans les mesures et dans les procédures », a indiqué M. Sawadogo.   Et de poursuivre que dans le respect des différentes procédures, la fondation a initié leur alphabétisation. « A partir de l’alphabétisation, les autres volets vont secréter », a-t-il soutenu. A l’écouter, une femme bien formée et qui reste en bonne santé participe valablement au besoin familial.

la coordonnatrice des associations des femmes de Tanghin Dassouri Tiendrébéogo Noélie.

Par la suite, les bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction à l’endroit de la fondation Faso persévérance. « J’apprécie cette initiative à sa juste valeur, car, l’analphabétisme nous fait reculer », s’est exclamée la coordonnatrice des associations des femmes de Tanghin Dassouri Tiendrébéogo Noélie.

Quant au préfet du département de Tanghin Dassouri, Abdramane Nacro, cette initiative est salutaire en ce sens qu’elle est un accompagnement des populations locales dans les politiques nationales du pays des hommes intègres.

Une récipiendaire

De plus, il a fait savoir que ces activités seront d’une aide pour accélérer leur réinsertion professionnelle dans le tissu social. Et M. Nacro de promettre d’accompagner ce projet en vue de sa réussite.
Rebecca Yé

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.