Jeudi saint/Grand séminaire Saint Jean Baptiste de Wayalghin :  les fidèles chrétiens doivent se revêtir d’humilité et d’amour comme le Christ(Abbé Justin Ousmane Bandé).

0
339
Séance de lavement des pieds, à l'exemple du Christ, en signe d'humilité, d'amour, de tolérance, et de paix

À l’instar des autres paroisses du Burkina Faso, les prêtres, les séminaristes, les formateurs, et les fidèles chrétiens catholiques du grand séminaire Saint Jean Baptiste de Wayalghin de Ouagadougou, ont célébré le jeudi saint, 14 avril 2022, l’Eucharistie, la fête du sacerdoce, ou fête des prêtres, couramment appelée le lavement des pieds. À travers cette célébration, l’Abbé Justin Ousmane BANDÉ, professeur au grand séminaire Saint Jean Baptiste de Wayalghin et les siens ont prié pour le Burkina Faso,   exhorté les  fidèles chrétiens à cultiver  l’humilité, la tolérance, l’amour, l’acceptation du prochain, et aussi de prier pour eux les prêtres.

Pendant la célébration de ‘Eucharistie.

La célébration  du  jeudi saint qui rentre dans le Triduum pascal,  est une période où le Christ a voulu instituer l’Éucharistie et à la fois institué le sacrement de l’ordre. À  travers cela, il a posé un geste symbolique qui est le lavement des pieds.’ Dans la tradition juive, le lavement des pieds était réalisé par l’esclave, quand on rentrait dans la maison c’est l’esclave qui était chargé de laver les pieds.

La séance de lavement des pieds des disciples, ou signe d’abaissement , d’humilité, à l’exemple du Christ

Et Jésus qui s’est abaissé comme le  disait dans la lettre de Saint Paul aux Philippines 2, lui de condition divine, il n’a pas regardé cela comme quelque chose, Il s’est abaissé, anéanti, en prenant la condition de serviteur.

Les fidèles chrétiens catholiques en pleine prière

C’est cette condition de serviteur qu’il nous invite, nous chrétiens, peuple de Dieu, surtout les prêtres, à avoir comme posture, une  posture d’humilité. Le Christ  en enlevant son habit, et en le déposant,  l’habit est signe de protection de dignité.

L’Abbé Justin Ousmane BANDÉ

Ce geste  pour le Christ,  devient un lieu pour nous dévêtir aussi de l’homme ancien, et nous revêtir de L’homme nouveau qui est lui-même le Christ.

Les séminaristes

Pour l’Abbé Justin Ousmane BANDE, professeur au grand séminaire Saint Jean Baptiste de Wayalghin, prêtre célébrant de ce Jeudi Saint L’Eucharistie est ce mystère que l’église fait tout comme le prête fait de l’Eucharistie ce mystère au cœur de la célébration.
Ce Jeudi saint, le Christ à travers ce geste qu’il a posé dans l’Evangile jean13, 1-15 est un service,  un lieu d’humilité et d’abaissement à la suite du Christ. C’est à cela que tout prête est invité. Pour lui ce message est  donné à tous les fidèles chrétiens( es) de bonne volonté.

‘ »À la suite du Christ, les prêtres sont invités comme Judas, comme Pierre à la sainteté.
Les prêtres aussi on leur faiblesse, nous avons tous nos moments de faiblesse, les chrétiens sont invités à prier pour nous, les pretres, frères et  soeurs, hommes de Dieu, a demandé l’Abbé BANDÉ aux fidèles catholiques.

Dans leur prière de la passion du Christ, les fidèles sont invités à prier pour ceux ou celles qui vivent des difficultés particulières, ceux ou celles qui sont dans l’épreuve . Aussi de prier pour les personnes, prêtres  âgées dans les maisons de retraite, de penser souvent à eux, à leurs proches, leur proximité à leur présence à nos côtés.

L »Abbé Justin Ousmane Bandé en plein interview

Pour l’Abbé BANDÉ, L’Eucharistie est source et sommet de toute vie chrétienne et comme le corps a besoin de nourriture, l’âme des chrétiens aussi à besoin de se nourrir de l’eucharistie, « donc pour pouvoir progresser dans la foi, le chrétien a besoin de vivre dans l’intimité avec l’eucharistie pour nourrir son corps et son âme. Un corps sans nourriture est un corps squelettique famélique.D’où une âme sans l’eucharistie est une âme squelettique famélique. Donc nous invitons tous les  chrétiens d’être des familiers et à pouvoir développer cette spiritualité eucharistique à travers l’adoration et les participations à l’eucharistique en toute sincérité », a plaidé l’Abbé BANDÉ.

Pour clôturer , l’Abbé Bandé  a prié afin que  les fidèles, deviennent des  acteurs de paix. « Saint-Jean Christophe nous dit que le pain est le Corps du Christ et celui qui le reçoit, devient aussi corps du christ.

Etant chrétiens(es) nous devenons des acteurs de paix, d’amour, et de réconciliation dont pour notre pays particulièrement le Burkina Faso  en  ces moments difficiles », a t’il exhorté.

Ange Farouk
Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.