Ukraine: La journaliste de Radio Liberty, Vera Girich, tuée dans une attaque au missile à Kiev

0
401
journaliste de Radio Liberty, Vera Girich, tuée dans une attaque au missile à Kiev
L’Union de la Presse Francophone(UPF), rend un vibrant hommage au journaliste de Radio Liberty, Vera Girich, tuée dans une attaque au missile à Kiev, le 28 avril 2022 

La journaliste de Radio Liberty, Vera Girich, a été tuée dans une attaque de missiles sur Kiev. Cette information a été communiquée par le collègue de Girich, Alexandre Demchenko, sur sa page Facebook. Selon lui, un missile russe a frappé la maison de la journaliste.

« C’est la petite voiture de Vera Girich, ma collègue de Radio Liberty. Il y a quelques années, elle nous a conduits à Nemishayevo, pour nous expliquer comment rechercher des informations dans les territoires occupés. Vera n’est plus là. Un missile russe précis a frappé sa maison, Vera est restée là toute la nuit et n’a été retrouvée que le matin. Personnellement, je ne me mets pas en colère et je n’ai pas envie de pleurer parce que cela doit être répété tous les jours. Je ne sais pas comment dire qu’une personne merveilleuse est partie », a écrit M. Demchenko, en postant une photo de la voiture de Girich.

Girich a rejoint le bureau de Radio Liberty à Kiev le 1er février 2018, précise le journal. Avant cela, elle a travaillé pour les principales chaînes de télévision ukrainiennes. « Le comité de rédaction de Radio Liberty présente ses condoléances à la famille de Vera Girich et se souviendra d’elle comme d’une personne brillante et aimable, une vraie professionnelle 

La frappe aérienne sur Kiev a eu lieu la veille, le 28 avril 2022,  lors des entretiens entre le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, et le président ukrainien, Volodymyr Zelenski, dans la ville. Le maire de Kiev, Vitaliy Klitschko, a écrit sur son canal Telegram que deux roquettes ont touché des bâtiments dans le quartier Shevchenkivskyy de la ville. M. Klitschko a ensuite déclaré qu’une personne avait été tuée au cours de cette frappe (il n’a pas donné son nom) et que quatre autres avaient été blessées.

Le 29 avril 2022,  au matin, le ministère russe de la Défense a admis que des frappes sur Kiev, prétendument effectuées par des « missiles de longue portée de haute précision », ont détruit les bâtiments de production de l’entreprise spatiale et de fusées Artem, a rapporté le ministère.

Source UPF

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.