Coopération Burkina Faso-Banque mondiale : Le Premier ministre échange avec le vice-président Ousmane Diagana sur les priorités de la transition

0
419

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a eu ce vendredi 27 mai 2022 en début de soirée, des échanges par visioconférence, avec le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, Ousmane Diagana. Ces échanges ont porté sur les priorités de la Transition en cours au Burkina Faso et la coopération entre l’institution de Bretton Woods et notre pays. La Banque mondiale a annoncé à l’occasion, la reprise de ses engagements avec le Burkina Faso et le lancement de quatre (04) nouvelles opérations.

Après avoir suspendu ses engagements avec le Burkina Faso suite aux changements intervenus dans notre pays en janvier dernier, la coopération entre le Burkina Faso et la Banque Mondiale reprend sous de bons auspices.

Au cours de la visioconférence avec le Premier ministre, le vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale Ousmane Diagana, a annoncé quatre (04) nouvelles opérations, souhaité la redéfinition rapide de la nouvelle feuille de route de la coopération et une accélération de la mise en œuvre des différents projets.

C’est une bonne nouvelle pour le chef du gouvernement, Albert Ouédraogo, pour qui elle intervient dans une situation extrêmement critique où le pays a le plus besoin de tous ses partenaires.

Le vice-président Ousmane Diagana s’est informé sur la situation nationale dans l’optique de s’assurer que certaines questions seront rapidement prises en charge.

Il s’agit de la durée de la transition, de la gouvernance locale, de l’évaluation de l’impact de la crise ukrainienne sur l’économie nationale, mais aussi celui de l’insécurité sur la mise en œuvre des projets de développement.

Le Premier ministre Albert Ouédraogo, tout en rappelant l’agenda et les priorités de la transition, a réaffirmé les ambitions de son Gouvernement en matière de refondation de l’Etat et de l’amélioration de la qualité de la gouvernance. Des orientations dit-il, sont déjà données pour l’amélioration de la gestion des projets de développement et l’accélération de leur mise en œuvre.

Albert Ouédraogo a également rassuré que le Gouvernement entretient de fructueux échanges avec la CEDEAO sur la durée de la transition. Une mission d’évaluation, à la demande de notre pays, est venue apprécier la situation sécuritaire et humanitaire, a-t-il indiqué. Il a annoncé la mise en place prochaine des délégations spéciales dans les communes, pour consolider la gouvernance locale.

En somme, les deux parties se sont félicitées de la tenue de cette séance de travail. Elles ont dit leur volonté de maintenir le dialogue et d’œuvrer au renforcement de la coopération pour le bonheur du Peuple burkinabè.

Le vice-président Ousmane Diagana, a saisi cette occasion pour exprimer sa solidarité envers le gouvernement et le Peuple burkinabè, suite aux récentes attaques survenues dans la région de l’Est et du Sahel, et qui ont fait de nombreuses victimes.

DCRP/Primature

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.