Blocus des céréales ukrainiens par la Russie: Macky SALL plaide pour l’Afrique

0
211
Le président Macky Sall du Sénegal, à gauche, et le président Vladimir Poutine de la Russie à droite(Images d'archives France 24)

La  rencontre entre Vladimir POUTINE Président Russe et Macky SALL Président du Sénégal également président en exercice de l’Union africaine ainsi que Mousa Faki MAHAMAT président de la Commission de l’Union africaine a Sodjie dans la résidence dette du président russe au bord de la mer noire dans l’objectif d’attirer l’attention du président russe sur les conséquence de la guerre en Ukraine, qui affecte lle continent africain, à travers des crises alimentaires duent au blocus par la Russie, des céréales, notamment du blé aux ports ukrainiens.

En effet le président en exercice de l’UA s’adresse au président russe en ces terme.Macky SALL : « Nous venons avec beaucoup d’espoir, nous souhaitons bien sûr non seulement renforcer les relations de coopération bilatérale et aussi les relations entre la Russie et L’Afrique et aussi parler de la crise et de ses conséquences sur nos Etats,  sur nos pays.

Vous avez suivi les différents votes aux Nations unies et la position de l’Afrique malgré d’énormes pressions, la majorité des pays africains ont quand  même éviter de condamner la Russie dans cette situation et si vous prenez aussi l’ Asie le Moyen orient ainsi que l’Amérique latine c’est dire que y a une bonne partie de l’humanité qui en réalité est très attentive à ce qui se passe et moi c’est au nom de tous ces espoirs que je viens vous voir pour demander de prendre conscience que nos pays même s’ils sont éloignés sont victimes de cette crise sur le plan économique.» Il dit également souhaiter que les sanctions contre la Russie n’affectent pas le secteur alimentaire. Ce qui est aussi la position de la Russie.

Pour Maria Zakharova porte-parole du Ministère des Affaires etrangères « la Russie est prête à fournir des céréales a tous ceux qui en ont besoin, mais si les Etats Unis et les Européens veulent vraiment résoudre le problème de la famine mondiale dont ils ont tant parlé,  ils devraient lever les restrictions » faisant allusion aux sanctions logistiques et financières qui bloquent tout export de céréale Russe.

Le porte-parole du Kremlin évoque aussi le blocus des céréales ukrainiens.  Le président expliquera une fois de plus ce qui se passe et qui a miné les ports.

<< Il est nécessaire pour faire avancer le dossier »

La rédaction

fasoamazone.net

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.