Sécurisation du territoire : la contribution des acteurs du monde rural demandée

0
195

(Ouagadougou, 15 septembre 2022)

. Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, a eu, le jeudi  15 septembre 2022,:dans la matinée, une rencontre d’échanges avec les acteurs du monde rural dans le cadre des concertations pour accompagner la mise en œuvre des actions de la Transition.

Il s’est agi pour les acteurs du monde rural venus des 45 provinces du Burkina Faso de réaffirmer au Chef de l’Etat leur engagement à ses côtés et aux côtés du gouvernement pour aboutir à des résultats concrets et appréciables dans la reconquête du territoire et pour le retour de la paix.

Le Premier DAMIBA

S’adressant aux acteurs du monde rural, le Président Paul-Henri Sandaogo DAMIBA a soutenu que la Transition a besoin d’eux. Il les a invités à s’inscrire davantage dans le travail en améliorant les systèmes de production pour soutenir le développement et à être des acteurs de la réussite de la Transition.

Il a appelé les acteurs du secteur agro-sylvo-pastoral à oeuvrer aux côtés des FDS pour retrouver une paix durable.

« Nous avons besoin de producteurs innovants et résilients, nous avons aussi besoin de producteurs qui travaillent dans le sens de la paix », a conclu le Chef de l’Etat qui a également rappelé que cette Transition est la leur.

Le monde rural réparti entre la Confédération paysanne du Faso (CPF), les Chambres nationales d’Agriculture (CNA), les chambres régionales d’agriculture, et leurs alliés a reconnu les efforts entrepris par le gouvernement pour la stabilisation du pays.

La représentante des femmes, Mme Madiara TRAORE a formulé le vœu d’un retour des déplacés internes dans leurs terroirs afin de pouvoir reprendre une vie normale et mener leurs activités, car la situation actuelle a engendré d’énormes difficultés pour les acteurs du monde rural et particulièrement les femmes.

Saluant les efforts engagés par les autorités pour le retour de la paix, le représentant des jeunes, Sibé DIALLO a souligné que les jeunes constituent une cible privilégiée des groupes armés en quête de personnel combattant.

Le Secrétaire général de la CPF, M. Marc GANSONRE, lui, a remercié le Chef de l’Etat pour l’accompagnement des producteurs, à travers les actions du ministère en charge de l’agriculture. Il a témoigné au Président du Faso le soutien et la solidarité de la CPF pour la mise en œuvre de la Transition.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.