Sommet mondial sur la transformation de l’éducation : Les engagements du Burkina Faso à New York

0
92

Le Premier Ministre, Albert OUEDRAOGO, a prononcé ce lundi 19 septembre en fin d’après-midi à New York, une « Déclaration d’engagement du Burkina Faso » sur la transformation de l’éducation. Au cours de cette rencontre, le chef du Gouvernement a révélé que le terrorisme est le facteur qui a le plus secoué notre pays, et occasionné le déplacement forcé de près de 1,5 million de personnes, la fermeture de plus 4000 écoles, affectant plus de 700 000 élèves ». Ainsi, de l’avis de Albert OUEDRAOGO, « l’Ecole burkinabè doit se réorganiser, afin de permettre la continuité éducative, grâce à des mesures innovantes».

Dans cette perspective, il a pris plusieurs engagements au nom du Burkina Faso.
Ces engagements consistent entre autres, à assurer à tous une éducation inclusive, équitable et de qualité, renforcer la résilience de l’école face aux situations d’urgence et de crise, accroître l’accès à une offre d’éducation diversifiée et adaptée pour toutes et tous, accroître le financement de l’éducation, puis enfin, améliorer la gouvernance du système éducatif.

Un accent particulier sera mis sur la revalorisation du metier d’enseignant, a souligné le Premier ministre, qui a par ailleurs annoncé l’allocation progressive de 30% du budget de l’Etat au secteur de l’éducation, sur la période 2022-2025.

DCRP/Primature

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.