Burkina : L’ALT sollicite l’accompagnement des PTF

0
261

    Le président de l’Assemblée législative de la transaction (ALT), Monsieur Aboubacar TOGUYENI, a procédé le lundi 26 septembre 2022, à l’ouverture de la journée d’échange entre ALT, et ses partenaires techniques , et financiers(PTF). 

Les différents Partenaires Financiers et Techniques (PTF), à cette rencontre, étaient, le premier conseiller à la délégation de l’Union européenne, représentant SEM l’ambassadeur de la délégation de l’Union européenne, et les partenaires techniques et financiers, notamment, la chef de la coopérative de l’ambassade de Suède au Burkina Faso, la responsable du programme gouvernance et démographie au Burkina Faso au bureau de la coopération suisse au Burkina Faso, le chargé de programme de la délégation de l’Union européenne, au Burkina Faso, Mr le chargé de programme des unités.

Au cours de la rencontre, les grandes lignes de la feuille de route, ont été dévoilées aux différents PTF, et s’articulent autour de 4 grandes actions prioritaires.

L’entreprise des PTF

Concernant ses attentes, l’ALT, a sollicité l’accompagnement des PTF,  eu égard à ses énormes besoins, « il y a des secteurs gratuits d’activités qui vont s’ouvrir donc la mobilisation des fonds, pour la question sécuritaire, et humanitaire », mais ceci dit il y a aussi d’autres actes qui sont aussi prioritaires, mais il va falloir faire des orientations dans ce sens, c’est là que nous avons sollicité nos partenaires techniques pour nous accompagner », a indiqué monsieur le Président de l’ALT.

Selon lui,  les  actions prioritaires, vu le timing , c’est à dire  24 mois ,  » il faut travailler  à aller aux élections et à finaliser cette transition ». Le coût de ces sollicitations vous sera donné à la suite des conclusions de l’atelier, a t’il dit.

L’assemblée législative de transition se réjouit de la tenue de cette rencontre de  l’institution parlementaire,  et les partenaires techniques et financiers ici présents,  « notre institution parlementaire s’est dotée d’une feuille de route des actions prioritaires de L’ALT 2022-2024, afin de contribuer à la lutte contre le terroriste , et favoriser la recommandation de l’Etat.

Le président de L’ALT Aboubacar Touguyeni

« Votre présence à cette rencontre est l’expression et l’engagement de vos pays respectifs à soutenir les efforts de  L’ALT,  du peuple burkinabé dans sa longue marche pour la conquête de la démocratie et du développement », s’est  ainsi exprimé le président.

L’ALT par ma voix vous transmet la reconnaissance des députés ,et de la nation entière pour votre constance dans l’accompagnement, au parlement et au pays en dépit des épreuves que nous traversons,  « en cela , vous faites œuvre utile car la lutte contre le terroriste mobilise nos moyens au point de renforcement de la démocratie ».

Combien d’autres activités, toutes aussi importantes pour notre peuple pourrait s’offrir de moyens de financement au budget national,  « au cours des deux dernières législatives, vous avez soutenu énormément le parlement dans le renforcement des capacités, et cela nous a permis de bénéficier de certains outils qui facilitent le travail parlementaire » a laissé entendre le président de L’ALT.

Les PTF

Par ailleurs  l’appui  des PTF, a permis de consolider l’expertise de l’administration parlementaire, « nous vous sollicitons ses partenariats avec L’ALT enfin qu’ensemble nous puissions lutter efficacement contre le terroriste à travers une action parlementaire performante de contrôle et de représentation des intérêts des populations, nous posons les bases d’un état proscrit viable transparent et au service des citoyens ».

Cela ne serait possible que si résolument, le Burkina Faso parvient à opérer des réformes audacieuses, adaptées de sorte à éradiquer à terme la corruption, et assoir les bases d’une démocratie durable et d’un développement au profil des populations.

Vous auriez remarqué que notre feuille de route prescrit d’une part les évaluations des politiques publiques,  afin de nous fournir des éléments pertinents à même de redéfinir des cadres institutionnels adaptés, et fonctionnels, et en finir avec les incohérences de l’unification des administrations publiques, et d’autres parts « nous déterminons pour être au cœur des grandes réformes politiques de sorte à garantir les élections transparentes , et crédibles*.

Ce sont plusieurs chantiers que l’ALT compte ouvrir sur lesquelles, elle souhaite  bénéficier de leur appui.

« Notre rêve est qu’ensemble nous parvenions à bâtir une institution forte, et performante de sorte à faciliter la réalisation avec efficacité des projets de développement.

Je tiens à vous rassurer la mobilisation et la totale adhésion des députés ainsi que du personnel administratif de ALT pour la mise en œuvre d’une réussite de cette feuille de route.

Avant de clôturer ses  propos, le président de L’ALT,  Aboubacar Touguyeni, a renouvelé sa gratitude aux  partenaires au développement qui ont bien voulu accompagner la représentation nationale, tout en  espérant qu’ils  répondront favorablement à leur sollicitation.

Irène Soulama

Razack J. Baptiste 

faso amazone. net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.