Ouagadougou/transition : Des jeunes exigent le maintien du capitaine Ibrahim TRAORÉ à la tête de l’Etat

0
256

13 octobre 2022

À la veille des Assises nationales, qui auront lieu le vendredi 14, et samedi 15 octobre 2022, à Ouagadougou, des manifestants,  sont sortis  nombreux ce jeudi 13 octobre 2022,  à la place de la nation pour exiger le maintien  du capitaine Ibrahim TRAORÉ à la tête de l’Etat du Burkina Faso, pendant cette période de transition.

Pour eux, le capitaine Ibrahim TRAORÉ est  comme un Messi, « un envoyé » de Dieu pour délivrer le Burkina Faso, surtout en ces moments d’insécurité, de lutte contre le terrorisme,  que traverse le pays des Hommes intègres depuis très longtemps.

« C’est l’homme de la providence, et il n’est pas question que quelqu’un vienne lui ravir la vedette. Le destin du pays est entre ses mains », ont t’ils confié.

Et ils ont décidé de le faire savoir à la veille des assises nationales qui doivent se tenir les 14 et 15 octobre 2022 à Ouagadougou. l’Éternel partenariat d’avec la Russie est toujours d’actualité. Ces jeunes manifestants demandent de divertifier  ses relations avec la Russie, qui selon eux, semble être un bon et meilleur partenaire, *et le partenariat sera très fructueux », ont t’ils réclame à corps et à cri. « La Russie peut aider le Burkina Faso à relever le défis dans la lutte contre l’hydre terroriste ».

Selon eux, ils vont tenir la mobilisation jusqu’au samedi 25 octobre 2022, le temps que durera ces Assises nationales.

« La mobilisation commence aujourd’hui, nous allons rester  ici, veiller cette nuit, demain, toute la journée, demain nuit et terminer la mobilisation le samedi jusqu’à la fin des assises »,  ont Ils insisté. Ils  invitent la population à se joindre à eux pour exiger le maintien du capitaine Ibrahim TRAORÉ à la tête de la transition burkinabè.

Irène Soulama

Fasoamazone net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.