Commémoration du 15-Octobre : le flambeau de la Révolution passé à la jeunesse

0
164

(Ouagadougou, 15 octobre 2022)

Le Président de la Transition, Président du Faso, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a présidé, ce samedi après-midi, la cérémonie officielle de commémoration du 35e anniversaire de l’assassinat du Président Thomas SANKARA, sur le site du Mémorial Thomas-SANKARA.

A cette occasion, en plus du dépôt de gerbe de fleurs au niveau de la statue des victimes du 15 octobre 1987, le flambeau de la Révolution a été passé à la jeunesse dans une dynamique de continuer la mise en œuvre de l’idéal SANKARA et le combat pour la liberté et le développement du Burkina Faso.

Ainsi, le Président du Faso, le Capitaine Ibrahim TRAORE a reçu le trophée symbolisant le passage du flambeau à la jeunesse pour poursuivre le combat. Douze autres jeunes ont également reçu à ses côtés des trophées dans la même symbolique, portant le nombre de trophées à treize, soit le nombre de victimes du 15-Octobre 1987 au sein du Conseil de l’Entente de Ouagadougou.

« Nous espérons que ce passage de flambeau va permettre une évolution qualitative des énergies de notre jeunesse, pour qu’elle puisse s’inspirer de la capacité inouïe et infinie d’innovation de Thomas SANKARA pour poursuivre son œuvre de faire du Burkina une terre de prospérité, de fraternité et d’intégrité », a soutenu le Colonel à la retraite, Pierre OUEDRAGO, Président du Comité international Mémorial Thomas-SANKARA.

La célébration de cet anniversaire a été ponctuée, entre autres, de discours, de récits, d’extraits de discours de Thomas SANKARA.

Célébrée dans le contexte de changement à la tête de l’Etat et dans un Burkina toujours sous emprise d’attaques terroristes, cette commémoration a été teintée d’une volonté ferme de soutenir les nouvelles autorités pour vaincre le terrorisme au plus vite.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.