ALT: le nouveau président sera connu le 11 novembre 2022

0
253

La  Secrétaire généralechargée de l’expédition des affaires courantes de l’Assemblée nationale, madame Valérie Semporé / Soubeiga,  convoque  pour le 11 novembre 2022,  toutes les personnalités désignées pour siéger à l’Assemblée législative de la transition, (ALT).  Le nouveau président sera désigné, a cet effet 

Le 11 novembre 2022,  les mandats des membres de la transition seront  soumis à validation.et en second lieu,  l’élection du président de l’institution.  Selon l’article 14 de la charte,   71 membres sont attendus ce 11 novembre 2022,.  La  nouvelle charte de la transition,a été élaborée le 14 octobre 2022, et signé du président Ibrahim Traoré

Dans l’exercice de leur mission, ils n’auront pas de salaire, mais des  indemnités de session.

En rappel, le 05 novembre 2022 à  la maison de la femme de Ouagadougou,  a lieu,  le  processus de désignation des  femmes des OSC, suivant les critères :

Un dossier comprenant : 

-1 Certificat de nationalité
-1 Casier judiciaire datant de moins de 03 mois
-1 Photocopie légalisée de la carte nationale d’identité ou du passeport.

Quant au processus  de désignation des membres, de l’ALT,   la Coordinatrice du Cadre de concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso, Martine YABRE , a remercié ses sœurs, pour le bon déroulement du processus.
« Nous avons vécu une très belle expérience entre femmes.   Pour une fois,  c’était une rencontre de désignation avec un processus assez ouvert « ,  a t’elle indiqué.

Les OSC feminines  étaient face à leurs propres réalités !
En rappel, des dizaines de femmes venues avec des mandats pour représenter la même structure se sont vues refuser l’entrée de la salle .

Certaines Coordonnatrices des femmes venues n’ont pas eut accès à la salle, car ne remplissant pas les conditions d’accès.
Des responsables d’Organisation de la société civile (OSC), se sont vues obligées de faire porter leurs candidatures par des structures peu connues, car leurs récépissés n’étaient pas à jour.  Le filtrage a été fait tout seul grâce aux critères de détention d’un mandat et d’un récépissé à jour.

Quand aux résultats des échanges et de la désignation: 
Les critères prioritaires ont été :
-Tenir compte de la représentation géographique
-Des compétences
-L’inclusion (en tenant compte de la relève).

Le choix d’une femme des régions, a été respecté.

Les femmes retenues sont:   Sabine OUEDRAOGO/COMPAORÉ,  canditate du  SAHEL. Très bien connue dans le milieu associatif féminin, Elle est la Coordonnatrice régionale des Organisations féminines du Sahel, aussi Responsable des femmes du G5 Sahel, Amazone régionale.

Sabine Ouedraogo/ Compaoré, coordonnatrice des femmes du Sahel

et  Bailou Bénédicte Assita Françoise, juriste, experte en Violence basée sur le genre(VBG),  Présidente du mouvement citoyen Fémin-in,  qui est également bien connue et très active pour la défense des droits des femmes .

Bénédicte Baïlou, président du Mouvement citoyen fémi-nin

Némata Brigitte Zoungrana, est la candidate du Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso (CNJ-BF) . Elle a été retenue après un  processus de désignation du représentant des jeunes au niveau de l’Assemblée législative de la transition (ALT).  Au finish, c’est elle, qui  remporte le siège de titulaire pour siéger à L’ALT.

Secrétaire nationale, trésorière dans le bureau de la CNJ-BF, Némata Brigitte Zoungrana,   a aussi été  la présidente de la jeune chambre internationale( JCI),  Ouaga Etoile en septembre 2021.

Némata Brigitte Zoungrana,  la représentante de la CNJ-BF a l’ALT

Leadership féminin, et son militantisme ont contribué à son choix .  Némata Zoungrana a également été élue présidente de la jeune chambre internationale JCI Ouaga Etoile en septembre 2021.

 Les critères ont tenu compte du  genre au cours de cette élection. On note que quatre(04),  des filles étaient en lice,  (compétition),  dont celle  du centre, une du plateau central, une du Sahel et une autre des Hauts-Bassins. Les autres ont préféré s’asbtenir., donc n’ont pas manifesté d’intérêt.

Selon Martine Yabré,  la Coordonnatrice de la coalition des organisations feminines oeuvrant dans le cadre du genre, et la participation citoyenne,  au départ 12  candidature s ont été enregistrées.
« Nous n’avons enregistré sur place aucune plainte ni réclamation, car a l’unanimité, le présidium a été félicité pour la transparence qui a été observée dans l’organisation de la désignation ».

Elle profite de  l’occasion pour lancer un appel à  toutes ses  sœurs,  et filles, de prendre toutes les dispositions pour régulariser les documents de leurs organisations, a  t’elle interpellé.

Irène Soulama

Faso Amazone. net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.