France/ Droit à l’avortement : l’IVG bientôt constitutionnalisée ?

0
462

Après 5 heures de débats houleux, à l’Assemblée nationale par les députés français.  Rien n’est gagné d’office parce que ce texte de loi doit être soumis une fois encore au SÉNAT, et défendu au cours d’un référendum.

La majorité présidentielle a voté pour l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution, ce 24 novembre 2022.  Ceci intervient, suite à la proposition de loi de  défendue par La France insoumise(LFI).

Ce qui fait de la France, le 1er pays à défendre les droits de la femme.

C’est la première fois que Renaissance dit oui à un texte de la Nupes. Il a cependant très peu de chances de se traduire dans la loi. l’interruption volontaire de grossesse (IVG), a connu son aboutissement.

Les résultats étaient de  337 voix pour. 32 députés qui  ont voté contre.

« Notre pays est le 1 er en la matière »

  • 81% des français sont favorables à l’IVGLa rédaction.

L’interruption volontaire de grossesse désigne, dans le cas de la France, un avortement déclenché pour des raisons non médicales, à la suite d’une décision personnelle ou familiale, dans un cadre légal précis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.