Rosa parks: l’histoire d’une Amazone

0
311

 Rappel  Rosa Parks à 1 décembre 1955 – 1 décembre 2022 : il y à 67 ans qu’une femme s’est assise pour que l’humanité soit DÉBOUT.

Cette couturière donc une femme comme quiconque a marqué l’histoire à travers un geste simple mais symbole de la résistance depuis ce 1er décembre 1955.
Une dame dans l’Amérique ségrégationniste, déshumanisante, cette Amérique qui classifiait, et qui le fait souplement encore aujourd’hui, les noirs et les blancs dans les espaces publics venait d’ouvrir le bal de ce qui constitue l’acte de mise à mort d’une disposition discrimatoire, inique et indigne.

Mrs Rosa Parks, elle s’appelle.

Cette couturière qui avait 42 ans à l’époque est rentrée dans l’histoire de l’Amérique en résistance contre les discriminations raciales.

Son geste : elle s’ être assise dans un bus de ligne aux USA. tout à fait normal que de monter dans un bus et de s’asseoir dans ce bus. Oui mais dans son cas, le contexte de ce geste en fait un acte héroïque. Dans l’Amérique ségrégationniste, raciste et inhumaine de son époque ( 1 décembre 1955 ), les Hommes de couleurs et les Noirs en particulier étaient des sous hommes. Leurs places étaient à l’arrière des bus.

Des moins que rien qui n’avaient pas les mêmes droits que les Blancs. Ils devraient être confinés dans les arrières des bus, ils n’avaient pas droit aux mêmes écoles que les autres. Ils n’avaient pas les mêmes droits encore plus de droits dans le Sud qu’au Nord.

En s’asseyant dans ce bus, Mrs Rosa Parks s’est assise sur les lois racistes américaines pour ne plus se lever.
Elle s’asseyait également sur la discrimination et l’inhumanité d’une société déséquilibrée.

Elle s’asseyait pour que les hommes de couleurs soient debouts, l’humanité soit DEBOUT.
Debouts pour leurs droits, debouts pour une Amérique libre et juste.
En effet dès ce 1er décembre 1955, le geste de Rosa Parks, son arrestation, il s’en est suivi 381 jours de boycott des bus, la cause sera entendue et le combat pour mettre fin aux discriminations dans les espaces publiques ne faisait que s’intensifier. Le 13 novembre 1956 la cour suprême américaine juge inconstitutionnelle la discrimination dans les bus. Une victoire d’ étape à côté de tout le combat à mener.

Cependant son combat ne s’ est pas arrêté au bus et a été élargit à tous les autres droits dont tous les américains devaient jouir sans discriminations aucunes.
Le reverand Martin Luther King dira « L’arrestation de Mme Parks fut l’élément déclencheur plutôt que la cause des protestations… « .

Pour son courage, son acte HÉROÏQUE, elle est devenue une égérie. Icône qui reçut nombre de distinctions notamment celui du prix de la paix Rosa-Parks en 1994 à Stockholm, en Suède, puis la Médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction décernée par l’exécutif américain en 1996, des mains de Bill Clinton.

C’est cette brave dame qui malheureusement decedera le 24 octobre 2005 à 92 ans soit 50 ans après avoir fait sa part dans cette mission de lutter contre toutes les injustices, missions nobles pour une Amérique sans discrimination et ou encore aujourd’hui le combat reste entier.

Tout homme, toute femme doit intégré cette date du 1 décembre 1955, l’acte de s’asseoir comme un acte fondateur du refus. Comme l’acte de marcher de Ghandi pour aller cueillir du sel dans la mer indienne, comme le point levé NOIR de Smith à mexico 1968…

Vive nos héroïnes femmes

Vive le combat pour une humanité digne

Vivent les combats pour l’émancipation

Vive  Mrs ROSA PARKS.

VIVE LE 1 DÉCEMBRE 1955.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.