Féministes du Burkina : Le combat pour l’amélioration des conditions de vie de la femme, est un combat qui est assez noble et appréciable (Rihana TRAORÉ)

0
528
Rihana TRAORÉ, Sécretaire génerale de l'OJEPC.

Après avoir participé activement à la formation sur le féminisme du Burkina Faso, Rihana TRAORÉSecrétaire générale de l’Organisation des jeunes, engagés pour la participation citoyenne et le développement durable (OJEPC), Organisation partenaire de l’IPBF, membre du collectif féministe du Burkina Faso, s’est prêtée à nos questions et nous explique le bien fondé de sa participation à l’atelier de formation sur le féminisme.

Pendant la cérémonie de clôture

La formation organisée par le collectif féminisme, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de leurs activités à l’OJEPC ». C’est pourquoi, Rihana pense aussi que c’est le cadre idéal pour avoir des connaissances et perfectionner nos activités et actions sur le terrain, a t’elle précisé.

Les consultantes de la formation au féminisme

« Nous avons retenu que le combat des femmes, le combat pour l’amélioration des conditions de vie de la femme, est un combat qui est assez noble et appréciable, et également aussi, le féminisme est un courant qui est d’actualité et qui permet à la femme de s’épanouir quelque soit le domaine », a indiqué Rihana.

Pendant les travaux de l’atelier de formation sur le féminisme

Dans leur organisation, un projet pour la lutte des violences obstétricales gynécologiques y figure déjà.

Photo de famille

« Je pense que cette formation rentre en ligne de compte des objectifs que cadrent le projet ». « C’est de continuer toujours la mise en œuvre de ce projet et dupliquer les connaissances que nous avions appris au cours de cette session, auprès des autres membres.  Car dit -elle,  » le féminisme est un courant qui est d’actualité au regard des violences de plus en plus perpétrées a l’égard des femmes », selon Rihana Traoré.

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.