IDÉOLOGIE FEMINISTE: La féministe sénégalaise Awa FALL partage son expérience avec le collectif des féministes du Burkina

0
745
la feministe Sénegalaise Awa FALL/DIOP en séance d'échange avec les féministes du Burkina Faso.

Des membres du Collectif féministe du Burkina-Faso ont été outillées sur l’idéologie féministe du 5 au 11 Février 2023 à Loumbila. Des moments de partage de connaissances et d’expériences guidés par une féministe sénégalaise, Awa FALL/DIOP.

« Ce n’est pas ce que j’ai pu apprendre aux participantes mais également, ce que j’ai pu apprendre des participantes ; parce que nous sommes en formation d’adultes et les adultes ne sont pas vierges d’expérience.

En outre, chaque personne est venue avec un back ground, partager son expérience, ses convictions dans le cadre de cette formation ». Ce sont les termes de la féministe sénégalaise présente au BF dans le cadre de l’atelier de formation sur l’idéologie féministe.

Selon elle, ces moments ont permis aux participantes de prendre conscience de leur situation et même de celles d’autres femmes dont les droits ont été ou sont bafoués : « Moi ce que j’ai apporté, c’est les mettre en connexion.

Le processus a été de leur permettre d’échanger sur leur parcours personnel et l’interrogation de leur parcours personnel, leur faire davantage prendre conscience de toutes les discriminations dont elles font l’objet sans s’en rendre compte.

Parce que ces discriminations sont tellement tissées, tellement imprégnées dans le tissu social dans les activités de tous les jours que souvent on ne se rend pas compte qu’on discrimine une femme ou bien qu’on est soit même en tant que femme victime de discrimination ».

Elle pense qu’il est important que les femmes soient en alerte et elle pense que cet aspect a été un point de très positif dans cette formation.

Pour ce faire, désormais chaque femme devrait faire preuve de vigilance pour éviter ces sources à discrimination mais aussi pour ne pas discriminer d’autres femmes.

Un autre élément important qui a été traité au cours de cette formation, c’est de parler de l’histoire du féminisme en Afrique dira AWA FALL/DIOP, qui a souligné ceci : « Souvent on dit que le féminisme est importé d’Europe, mais d’abord dans notre contexte africain à part nos langues qu’est-ce qui n’a pas été importé d’Europe ?

Les voitures que nous conduisons sont importées d’Europe, les lampes que nous utilisons sont importées, même le format de nos habitations sont importés d’Europe etc. Mais ce n’est pas là la question. La question c’est, est ce que ce n’est pas insulter nos ancêtres que de dire que les femmes africaines ne se sont jamais battues pour leurs droits » ?.  Se demande la féministe sénégalaise ; parce que pour Awa FALL/DIOP : « dire que le féminisme est importé, c’est dire que les femmes africaines ne se sont jamais battues pour leurs droits, qu’elles ne se sont jamais mobilisées alors que l’on retrouve à travers l’histoire que ce soit à travers l’histoire pré- coloniale ou coloniale ou les luttes pour acquérir l’indépendance, on a vu que les femmes étaient là.

Mais quand on écrit l’histoire, on l’écrit du point de vue des hommes et comme on le dit l’histoire de la chasse est racontée différemment selon que c’est le chasseur ou le gibier qui raconte. Et ceux qui ont raconté l’histoire jusqu’à présent ce sont les hommes qui l’ont raconté.

Et il faut que les femmes sachent que nos ancêtres femmes ont été des combattantes de la liberté, des combattantes pour la justice sociale et des combattantes pour leurs droits ».
« Ainsi, c’est ce qui nous permet de mieux enraciner nos luttes dans nos contextes », va insister AWA FALL/DIOP. « Maintenant il va de soi que le mot féminisme en tant que mot est un mot français et un mot français ne peut venir que d’Europe. Peut-être qu’il va falloir que nous cherchons dans nos propres langues comment nommer nos propres réalités », dira la féministe sénégalaise AWA FALL/DIOP.

C. O

Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.