Visuel officiel de la 28e édition du FESPACO est Sarraounia: «l’Amazone de...

Visuel officiel de la 28e édition du FESPACO est Sarraounia: «l’Amazone de la Résistance à la colonisation ».

0
255

Devoilé au grand public le 1er décembre 2022, le visuel officiel de la 28e édition du FESPACO 2023, rend hommage à une Amazone de la résistance coloniale française, Sarraounia, figure emblématique de la résistance coloniale française. Cela après  le visuel de la 26e édition du FESPACO, qui rendait hommage à l’actrice de cinéma panafricaine, Maïmouna NDIAYE, couramment appelée Mounan NDIAYE.

Celebré du 24 février au 4 mars 2023, à Ouagadougou, avec pour pays invité d’honneur le Mali, la fête du cinéma africain bat son plein, et rend hommage une fois de plus aux femmes battantes, du continent africain, ces Amazones de tous les temps.

« À travers, cette figure légendaire de « Sarraounia », le visuel s’inscrit dans la dynamique du thème du FESPACO 2023 qui est « Cinémas d’Afrique et culture de la paix » tout en mettant l’accent sur la bravoure, la combativité, la résilience, la paix.., qu’incarnent les femmes.

Voici le décryptage du visuel par l‘artiste dessinateur « El Marto », concepteur du visuel

Sarraounia: Une combattante avec ses attributs de guerrière à un moment où il faut mettre en avant les Forces de Défenses et de Sécurité(FDS), et les Volontaires pour la Défense de la Patrie(VDP), pour saluer leur sacrifice, leur courage et leur engagement patriotique.

Une femme au poing fermé, déterminée, engagée pour un changement social en luttant contre l’intolérance, l’incivisme, la violence, l’insécurité et le terrorisme qui minent tout effort de développement harmonieux de notre mère patrie et de notre bien-être.

Un symbole de fierté africaine, de résistance, et de résilience qui a fait son entrée dans les manuels scolaires d’Afrique.

En somme, le visuel de la 28e édition du FESPACO rend hommage à toutes ces reines d’Afrique et d’ailleurs qui, de par leur abnégation, conviction et persévérance, ont œuvré et œuvrent nuit et jour pour la culture et le maintien de la paix »,

Ce thème a eté magnifié, à travers la femme, 1142 films ont été inscrits, dont 84 films burkinabè et 60 films identifiés.

Qui est Sarraounia?

Sarraounia est le portrait de femmes résistantes,  incarnée dans le roman de l’auteur Abdoulaye Mamani paru en 1980,  ces femmes qui fascinent les hommes et s’engagent dans des combats idéologiques violents.

Sarraounia porte également cet idéal féminin, situe ainsi son héroïne dans la lignée des femmes de pouvoir dans l’Afrique ancienne  comme l’héroïne qui s’est opposée à la marche inéluctable des Français, par son courage, sa détermination et sa force psychologique qui triomphent finalement, selon l’interprétation esquissée par l’auteur.

Le manuel actuel d’Histoire-Géographie de CM1 du Niger fait ainsi écho à la « Présentation » du roman d’Abdoulaye Mamani.

 Sarraounia, reine, magicienne et résistante
Tirthankar Chanda, dans son texte publié le 7 mars 2017, décrit Sarraounia, comme la Figure extrêmement célèbre au Niger, le fait qu’elle incarne la résistance des Nigériens contre la colonisation française à la fin du XIXe siècle. Pour lui, son histoire a été oubliée par les  historiens, elle a été popularisée par la fiction et le cinéma qui se sont appuyés sur la tradition orale pour faire de ce personnage de reine guerrière engagée dans la défense de sa terre, un élément majeur du récit national nigérien. Aujourd’hui, des écoles portent son nom. La station de radio Sarraounia est l’une des plus écoutées, et la banque « Sarraounia Finance » ne prête qu’aux femmes

Pour la petite histoire

« Sarraounia, avait lutté contre l’empire de Sokoto qui tentait de convertir son peuple à l’islam. Elle se distingua en résistant vaillamment à la colonne de Voulet et Chanoine qui, après de durs combats, incendia le village de Lougou le 15 avril 1899. Sarraounia refusa de se rendre, se replia et continua à harceler la colonne. Ce fut finalement une colonne désorganisée et démoralisée par la résistance de Sarraounia qui continua sa marche vers Konni « .

Aujourd’hui, Sarraounia figure au programme du Cours Moyen 1ère année, puis des classes de Première et Terminale dans le chapitre « Résistances à la colonisation ». Elle est également mentionnée, dans les études historiques sur le XIXe siècle nigérien.

La rédaction

Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.