8 mars 2023: La paix est possible avec les femmes et jeunes filles mobilisées et unies(Martine YABRÉ)

0
582

Ceci est un message de la   Coordonnatrice  du Cadre de concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes,  à l’occasion de la célébration de la  Journée internationale des droits des femmes, madame Martine YABRÉ.

Au moment où le monde entier célèbre la journée internationale des droits de la Femme, nous avons une pensée pieuse pour les familles des victimes du terrorisme, les forces de défense et de sécurité, les volontaires pour la défense de la patrie.

Nous célébrons depuis 7 ans pratiquement, le 08 mars dans la peur pour une large majorité des burkinabè, surtout dans les zones à forts défis sécuritaires, ou la priorité de la femme, est beaucoup plus sa survie.

Près de 2.000.000 de personnes déplacées internes, dont 83% à peu près de femmes et d’enfants !

Aucune Femme et même, personne ne devrait donc manquer d’un geste de solidarité à l’égard d’une femme déplacée ou d’un enfant déplacé interne !

Oui ! Le Cadre de concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso salue toutes les initiatives et mesures prises par le gouvernement et les acteurs et actrices non étatiques, pour célébrer autrement le 08 mars.

C’est l’occasion pour lui d’encourager toutes les organisations et groupes de femmes à privilégier et accentuer la réflexion autour des solutions non militaires de lutte contre l’insécurité au Burkina Faso, tout au long du mois de Mars.

Le Burkina Faso, plus que jamais a besoin de l’union sacrée de ses filles et fils pour reconquérir tout son territoire et restaurer la vraie paix. Dans ce sens, le Cadre de concertation invite toutes les femmes et jeunes filles à saisir l’opportunité du mois de mars consacré à la Femme, pour une véritable introspection qui permettra de transformer chacune en une véritable sentinelle pour la paix au pays des femmes et des hommes intègres.

Femmes et filles du Burkina Faso, Femmes et filles des villes et des campagnes, intensifions les actions en faveur de la paix et de la sécurité. Soyons des vectrices de changement pour un Burkina Faso plus sûr et plus résilient.

Pour la Coordination du Cadre de concertation des organisations
et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes
la Coordonnatrice

Martine YABRE
Officier de l’Ordre du mérite burkinabè

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.