FESPACO: Nous allons nous battre pour qu’une femme remporte  » le Yennenga d’or »(Delphine YOBOUÉ)

0
752

Delphine YOBOUÉ, artiste ivoirienne, Directrice du Festival International de Théâtre D’Abidjan(FITHA),était présente à la 28e édition du Festival panafricain  du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), à l’issue de la cérémonie de clôture, elle se prononce sur l’organisation et les différents laureats. Pour elle c’est la victoire qui a triomphé.

À la fin c’est la victoire de l’Afrique, parce qu’ avec la situation que le Burkina Faso traverse, beaucoup ont eu peur de venir, mais à la fin on a vu que certains ont compris, les gens sont venus on dirait par une prophétie. Je salue les organisateurs. Organiser un tel événement, ce n’est pas facile. En tout cas, je suis très très contente d’être là, suis très contente qu’une femme ait remporté le grand prix du Yennenga d’argent, Apolline TRAORE, que je salue, et félicite parce que le combat continue.

Nous sommes une association de femmes artistes, nous nous battons pour que les femmes rayonnent et s’épanouissent davantage, ou soient à la tête au prochain festival, ou Apolline Traoré remportera l’or cette fois ci.

Je félicite le Burkina Faso pour cette organisation réussie. La sécurité était tellement garantie, renforcée, et c’est gagné. Les gens avaient peur pour rien.

Delphine YOBOUÉ, Directrice du FITHA

Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.