Burkina: Les féministes disent non à l’apologie du viol à la réduction de la femme à un objet sexuel

0
461
Image d'archive, clôture Festival feministe du Burkina Faso les 29, 30, 31 mars 2023 à Ouagadougou

Le Collectif des  féministes  du Burkina Faso(CFB),  organise une conférence de presse le jeudi 11 juin 2023 pour dire  non à l’apologie du viol à la réduction de la femme à un objet sexuel  à travers une chanson d’un jeune artiste du nom de BLEM dont le titre est « Safi ».

Depuis le 5 mai  2023,  le Collectif des féministes du  Burkina Faso est engagé dans une campagne de dénonciation et de boycott d’une chanson d’un jeune artiste musicien  du nom de BLEM dont le titre est « Safi ».

Sous le leadership de l’nitiative  Panenutigri pour le bien-être de la femme(l’IPBF),  des correspondances adressées au Conseil supérieur de la communication (CSC) au Commissariat général des KUNDÉ avec ampliation au Ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme à la date du 5 mai 2023, sont restées pour le moment sans suite.
N’ayant pas obtenu de suite à ce jour, le collectif a décidé d’animer une conférence de presse ce Jeudi 11 mai 2023 à Palm Beach hôtel à 11h pour non seulement se faire entendre, mais aussi de dénoncer et réclamer une fois de plus la censure de cette chanson qui va à l’encontre de l’éducation et des bonnes mœurs.

Wendkouni S.

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.