FIJAO: Les jeunes espèrent que leurs engagements soient mis en œuvre

0
686

Le Burkina Faso abrite ce samedi 20 mai 2023, la 1ère et édition du Forum international de la jeunesse Africaine de Ouagadougou(FIJAO), sous le thème » Paix et sécurité au Sahel: les jeunes en avant-garde ». Au menu, un panel inaugural avec des institutions sur le regard croisé des politiques en faveur de la jeunesse au plan national, régional et international, en plus un second panel sur la thématique paix et sécurité au Sahel. À l’issue, ce forum sera assorti d’engagements. Les jeunes comptent sur l’appui des autorités pour la mise en oeuvre sur une durée d’une année pour apporter des solutions concrètes à la recherche et la consolidation de la paix.

Les participants(es) au forum

Le FIJAO se veut un rendez-vous incontournable pour la jeunesse africaine et de la diaspora dans son ensemble. Une opportunité de pouvoir garantir un meilleur avenir pour les sociétés africaines, en apportant des solutions concrètes mais aussi en menant des activités sur le terrain dans le sens de la consolidation de la paix, selon les organisateurs.

Pour le président du comité d’organisation monsieur Billy Hassan Ouattara, par ailleurs président de l’association pour la promotion de l’intégration Africaine (APIA), principale initiatrice du FIJAO, cette cérémonie marque le début d’un engagement commun de toute la jeunesse africaine réunie autour d’un idéal pour réfléchir sur des thématiques qui nous concernent tous, notamment la paix et la sécurité«. Ce forum se veut être une opportunité pour garantir un meilleur avenir » pour les sociétés africaines en proposant des solutions concrètes «, selon le président du comité d’organisation.

Le président du comité d’organisation, monsieur Billy Hassan Ouattara,

Selon lui « l’organisation de ce forum répond au besoin d’offrir aux jeunes plusieurs opportunités et plateformes d’échanges, de réseautage pour parler des questions touchant à toutes les couches sociales et impliquant l’ensemble de nos sociétés » a indiqué monsieur Ouattara.

Les participants(es)

Selon les organisateurs, à l’issue de ce forum, dix(10)engagements seront pris et seront mis en œuvre sur une durée d’une année pour apporter des solutions concrètes à la recherche et à la consolidation de la paix. Et pour la mise en pratique de ces engagements, il y aura dix comités de suivi internationaux qui seront mis en place pour suivre régulièrement les activités qui seront menées sur le terrain pour les appliquer réellement, foi des organisateurs du FIJAO.

Pour ces jeunes, le plus important n’est pas de signer des engagements, mais de veiller à leur application. « De notre côté, nous veillerons à ce qu’ils soient respectés et mis en pratique », ont -ils espéré.

D. Carole Savadogo 

FasoAmazone.net

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.