Échange avec le Chef de l’État: les femmes sollicitent plus de moyens pour renforcer les initiatives de résilience

0
295
Photo de famille

Le mardi 18 juillet 2023

MESSAGE DES FEMMES DU BURKINA FASO A L’OCCASION DE LA RENCONTRE D’ECHANGES AVEC SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DU FASO, CHEF DE L’ETAT

Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Président du Faso, Président du Conseil des Ministres ;

Nous sollicitons et souhaitons que les initiatives de résiliences en cours suivantes soient renforcées :

LES ACTIVITES D’Information, Education et Communication pour le Changement Social et Comportemental (IEC/ESC)
En ce qui concernent les activités d’IEC/ESC, nous retenons :
– le plaidoyer auprès des hommes pour faciliter l’accès des femmes aux ressources productives et auprès des leaders d’opinions sur les violences faites aux femmes, sur leur accès à la terre (logement, terre cultivable), sur leur participation aux prises de décisions.
– la sensibilisation à travers entre-autre des séances de causerie éducative, des théâtres fora, des ciné-débat, des émissions radiophoniques d’échanges entre les jeunes et les ainés sur la solidarité et l’entraide sociale envers les PDI ; sur la cohésion sociale et la gestion des conflits ; sur l’implication des femmes à la résolution des crises humanitaires.
Spécifiquement, il a été proposé de :
dynamiser les amazones de paix et d’améliorer leur plateforme de dénonciation ;
dynamiser les différents réseaux et coalition pour la paix. ;
disponibiliser des formateurs/formatrices qualifiés au sein des maisons de la femme en vue d’appuyer les femmes pour l’apprentissage des métiers et aider à les clôturer.

LES ACTIVITES GENERATRICES DE REVENUS
En vue de permettre aux femmes de mener des Activités Génératrices de Revenus, il est nécessaire :
de renforcer leur capacité à travers différentes sessions de formations en l’entreprenariat féminin, en leadership féminin, en maraicher-culture et en culture hors-sol ; en E-commerce des produits locaux, et en réseautage des productrices/transformatrices de matières premières.

d’octroyer des moyens de productions à travers : l’octroi des intrants agricoles, la création et l’équipement des unités de transformation des produits agro-sylvo-pastoraux à base d’énergie solaire ;
d’aménagement de bas-fonds sécurisés et équipés au profit des femmes pour la production maraichère, l’installation de forages pour favoriser l’accès à l’eau potable et à l’irrigation des cultures de contre-saison ;
d’octroyer des subventions et de crédits à des conditions allégées pour la promotion de l’entreprenariat féminin et des activités rémunératrices des femmes afin de relever le niveau de participation de la femme à la gouvernance économique.

En ce qui concerne les maisons de la femme qui sont dans les quarante- cinq provinces et les treize régions, nous souhaitons qu’elles soient équipées en unité de transformation d’aliments de produits locaux.

Quant aux personnes déplacées internes, nous souhaitons l’aménagement d’’exploitation agricoles à leur profit.
Pour faciliter la prise en charge des traumatismes des femmes et des filles, nous sollicitons la construction et l’équipement de centres d’accueil et de prise en charge.

Nous avons également l’ouverture d’un centre de formation professionnel au profit des femmes et des filles dans les treize (13) régions. Excellence, Monsieur le Président de la Transition, telles sont les initiatives des résiliences des femmes en cours à renforcer et les moyens de les renforcer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.