Forum sur l’éducation: « Consolider les stratégies afin d’accroître le taux de succès au moins de 75% au CEP dans la province du Kadiogo en 2024 »

0
460

22 août 2023

Le Ministre de l’Éducation nationale de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales(MENAPLM), monsieur André Joseph OUÉDRAOGO, en présence de l’Ambassadeur du Japon au Burkina, a procédé à Ouagadougou, ce jour 22 août 2023, à  l’ouverture des travaux du Forum sur l’éducation de la province du Kadiogo. Les différents acteurs durant la journée échangent autour du thème  » Consolidation des stratégies d’amélioration du taux de succès d’au moins 75% au CEP dans la province du Kadiogo.

Le forum est un cadre d’échanges qui regroupe des autorités locales, des responsables des structures déconcentrées de l’éducation, des représentants des CCC/CCA, et des leaders d’opinion tels que les chefs traditionnels et religieux en vue de trouver des solutions aux problèmes de l’éducation au niveau provincial.

L’objectif de cette rencontre, c’est de voir comment tirer le système éducatif?. Cela l’Ambassade du Japon l’a très bien compris. Lui qui a mis en place depuis 2020 un cadre juridique, un projet d’amélioration de la qualité de l’éducation, qui passe à une coopération saine, entre les écoles et leurs communautés.

Le dit-forum permettra aux participants, de faire l’état sur les situations actuelles et les difficultés liées au thème du forum qui sera choisi par chaque province,  élaborer des plans d’actions réalistes et réalisables afin de résoudre les problèmes constatés par le biais des échanges et du partage d’expériences entre les participants,  de prendre des résolutions et des engagements afin d’assurer la mise en œuvre des plans d’actions élaborés, et  de faire des recommandations aux autorités compétentes.

Son objectif général est de mener des réflexions en vue de « la consolidation des stratégies d’amélioration du taux de succès d’au moins 75% au CEP en 2024».

Le ministre de l’Éducation nationale de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales(MENAPLM), monsieur André Joseph OUÉDRAOGO

Pour le ministre de l’Éducation nationale de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales(MENAPLM), monsieur André Joseph OUÉDRAOGO, « cet outil performant dont nous parlons, est bien de  l’Ambassade du Japon à travers l’Agence Japonaise de Coopération Internationale(JICA), qui a déjà fait ses fruits en termes d’amélioration de taux du succès. « C’est l’occasion pour moi de  remercier, l’Ambassadeur du Japon au Burkina Faso, à travers son pays pour l’ensemble de tout ce qu’ils font pour nous aider dans la gouvernance de notre système éducatif « a t-il reconnu. Pour lui le bilan est largement positif « puisqu’on a dépassé les taux escomptés ». « On avait misé sur 70%  et on se retrouve au delà » « et cela prouve combien on avait besoin de   cet outil  efficace ».

En ce qui concerne l’apport du Japon au Burkina Faso de manière générale, le ministre trouve qu’il est énorme surtout dans le domaine de l’accès et la qualité de l’éducation,  » le Japon fait un effort gigantesque pour accompagner notre département », a t-il reconnu.

Les participant(es)s au forum

Le Ministère de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales (MENAPLN), en collaboration avec l’Agence Japonaise de Coopération Internationale
(JICA) a mis en place le Projet d’Amélioration de la Qualité de l’Education par la Collaboration Ecole Communauté (PAQER-CEC). Ce projet a pour objectif général de promouvoir une éducation de qualité à travers la collaboration Ecole-Communauté par le renforcement de la base institutionnelle dans toutes les écoles primaires publiques du Burkina Faso. Il ambitionne non seulement de mettre en place des modèles renforcés de Comités de Gestion d’Ecole (COGES) dans sa zone d’intervention mais aussi d’établir un modèle de participation communautaire à même de promouvoir l’accès à une éducation de qualité en s’appuyant davantage sur l’initiative du COGES.

L’l’Ambassadeur du Japon au Burkina,

La zone d’intervention du Projet couvre 6 provinces de 4 Régions qui sont les provinces du Kadiogo, de l’Oubritenga, du Kourwéogo, du Ganzourgou, du Bazéga et du Boulkiemdé. Le projet a officiellement été lancé le 9 mars 2021 et sera exécuté en deux périodes. La 1ère période va du 9 mars 2021 à mai 2023 et la 2ème période allant de juillet 2023 à mars 2025. Les groupes cibles du projet sont les agents du MENAPLN aux niveaux central et déconcentré, les acteurs au niveau des écoles primaires publiques (Directeurs d’école, enseignants, élèves, parents d’élèves, membres de la communauté locale) et les collectivités territoriales.

A l’issue du forum, tous les acteurs de l’éducation ayant participé auront une nette vision par rapport aux actions à mener pour l’atteinte de l’objectif de la province.

Karen Ouedraogo

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.