Coup d’État au Gabon: Ali Bongo renversé

0
475
Images photos, la Montagne.fr
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba,  après 14 ans au pouvoir vient d’être déchu de son titre, après être élu président le 26 aôût dernier. L’ annonce de sa mise à la retraite forcée », a été confirmée, ce mercredi 30 août 2023, par  un des acteurs du Coup d’État militaire, le général Brice Oligui Nguema, nouvel homme fort du Gabon.

Actuellement en résidence surveillée, Ali Bongo « est mis à la retraite d’office. Il  jouit de tous ses droits. C’est un Gabonais normal, comme tout le monde »,  a déclaré, le nouvel occupant du fauteuil présidentiel le militaire auto proclammé, au journal le Monde.

Selon lui, « Ali Bongo, n’avait pas le droit de faire un troisième mandat, la Constitution a été bafouée, le mode d’élection lui-même n’était pas bon. Donc l’armée a décidé de tourner la page, de prendre ses responsabilités », a t- il déclaré dès les premiers instants de son apparition.

L’Union africaine « condamne fermement cette énième tentative de coup d’État »

Le président de la Commission de l’Union africaine(UA) « condamne fermement la tentative de coup d’Etat » au Gabon, dénonçant « une violation flagrante » des principes de l’organisation continentale, dans un communiqué publié mercredi. a déclaré Moussa Faki Mahamat. Il appelle l’armée nationale et les forces de sécurité à s’en tenir strictement à leur vocation républicaine, à garantir l’intégrité physique du président de la République (Ali Bongo Ondimba), des membres de sa famille, ainsi que de ceux de son gouvernement ». a t-il lancé.

« Nous allons rester concentrés sur le travail à faire avec nos partenaires en Afrique et toute la population du continent pour aider à soutenir la démocratie ».

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.