Journalisme de paix: le Prix spécial Koffi-AMETEPE pour l’intégration est au rendez-vous à la 7è édition du Prix PaxSahel

1
801

Le Réseau d’Initiative des Journalistes(RIJ), a procédé au lancement officiel de la 7e édition du « Prix PaxSahel pour le Journalisme sensible aux Conflits (JsC) », au cours d’ une conférence de presse, animée ce jour 12 0ctobre 2023, à son siège à Ouagadougou. Pour cette 7 è édition il est institué cette année le Prix spécial Koffi-AMETEPE pour l’intégration (du nom du premier Coordonnateur du RIJ).

Les  journalistes

La conférence de presse de ce jour a marqué le lancement officiel de la 7e édition du « Prix PaxSahel pour le Journalisme sensible aux Conflits (JsC) », c’est à dire le « journalisme de paix ».
Ce prix, mis en œuvre par le RIJ et ses partenaires, principalement la Deutsche Welle Akademie, est une récompense qui vise à promouvoir l’excellence dans le traitement de l’information liée aux conflits, aux crises et à toute information en lien avec la dégradation de la cohésion sociale.

Le lancement de ce concours découle du constat que les médias peuvent être des vecteurs d’un vivre-ensemble harmonieux ou être des acteurs aggravants des situations conflictuelles.
« C’est conscient de cela que le RIJ, à travers des formations et l’animation du site www.paxsahel.com, fait la promotion du JsC : le Journalisme sensible aux Conflits ou journalisme de paix ». « C’est une voie pour interpeller les médias du Burkina Faso, ainsi que ceux du Mali et du Niger sur l’impact de leurs productions et leurs responsabilités dans la société », a indiqué le président du comité d’organisation Kowoma Marc N’DO.

Ce prix est mis en œuvre dans le cadre du projet « Appui aux médias pour la prévention et la gestion des conflits au Burkina Faso », avec l’accompagnement de son partenaire, la Deutsche Welle.

À travers ce concours organisé depuis 2017, le RIJ encourage les journalistes à pratiquer un journalisme engagé dans la recherche de solutions durables pour la paix, la cohésion sociale et le développement.

Peuvent faire oeuvre de candidature

Le Prix PaxSahel est un concours ouvert aux journalistes de trois pays du Sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger, travaillant dans les médias : radio, télévision, presse écrite et presse en ligne ou en freelence, a expliqué le président du comité d’organisation.

Il vise à récompenser les meilleurs journalistes, qui auraient fait preuve de professionnalisme dans le traitement de l’information liée aux conflits et aux crises tout en respectant les règles du JsC.

femmes et hommes des médias

Pour cette 7e édition, les œuvres en compétition doivent avoir été publiées ou diffusées entre le 1er octobre 2022 et le 10 Octobre 2023.

Un jury composé de professionnels des médias et d’experts dans le domaine des conflits sera mis en place pour analyser les productions et retenir les trois meilleures œuvres dans trois catégories que sont :
– télédiffusion/ MoJo,
– radiodiffusion,
– presse écrite/ presse en ligne.
Les lauréats de la 7e édition seront primés le 1er décembre prochain au cours d’une cérémonie.

Au titre des prix officiels, un lauréat sera primé par catégorie.

Au titre des prix spéciaux:

Le Prix spécial Koffi-AMETEPE pour l’intégration (du nom du premier Coordonnateur du RIJ), est encore institué cette année 2023.

Le Comité National de Coordination des actions du G5 Sahel/ Burkina Faso offre également un prix spécial d’encouragement à un candidat qui se serait distingué à travers son œuvre selon les missions du G5 Sahel.

Les œuvres constitutives de candidatures au Prix PaxSahel 2023 seront reçues en ligne sur paxsahel@gmail.com ou physiquement du 13 octobre au 20 novembre 2023 au siège du RIJ sis à Ouagadougou, non loin de la mairie de Bogodogo. Pour plus de détails, le RIJ invite les candidats à  consulter le site web : www.paxsahel.com.

Les œuvres primées ou remplissant les critères JsC seront publiées sur le site www.paxsahel.com.

Pascal K.

Fasoamazone.net

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.