Doulougou- Bazèga: Bientôt le CHU Saint Martin de Porrès à Gana

0
676

Le Premier ministre Appolinaire Joachim de Tambèla, a présidé ce jour 14 octobre 2023,  la céremonie de pose de la 1ère pierre  du Centre  hospitalier universitaire(CHU), à Gana dans la commune de Doulougou, province du Bazèga. D’un montant total de 250 milliards de francs CFA, ce CHU verra ke jour grâce à l’Église famille du Burkina Faso, à l’ordre des prêcheurs de la Vice province Saint Augustin en Afrique de l’Ouest.

Pour le Premier ministre(PM), c’est un grand honneur pour lui d’être ce matin pour la pose de la première pierre du Centre Hospitalier Universitaire de l’USDAO (Doulougou) dans la commune de Doulougou, province du Bazèga.

Au nom de Monsieur le Président de la transition, il a tenu à exprimer à l’Église famille du Burkina Faso, à l’ordre des prêcheurs de la Vice province Saint Augustin en Afrique de l’Ouest, la gratitude du Burkina Faso pour ce complexe hospitalier universitaire dont la pose solennelle est intervenue en cette matinée.

La bénédiction du futur CHR, par l’archévêque, le Cardinal Phillipe Ouedraogo

Il a reconnu l’apport de l’Église catholique dans le système de santé du Burkina qui  pour lui est immense déjà, « et si malgré les périodes difficiles que nous traversons, vous faites confiance à notre pays pour réaliser de tels investissements dans un secteur aussi stratégique que vital comme la santé, c’est que vous savez que vos constantes prières pour le retour de la paix dans notre cher pays sont exaucées et le seront encore d’avantage » s’est exprimé le Premier ministre.

La maquette du nouveau centre hospitalier universitaire de Gana

Il a témoigné de la disponibilité du gouvernement à accompagner à l’édification de ce complexe hospitalier universitaire et surtout dans la vision de faire de ce centre du savoir le début du pôle de croissance économique et scientifique, que va imprimer l’USDAO qui va intégrer l’approche SONGHAÏ dans ses volets agriculture et élevage durable et agrobusiness confirmant ainsi la devise de votre Université-que dis-je- de votre université: “Foi-Vérité-Action”.
Nous avons donc foi qu’en vérité dans quelques mois ce sera la cérémonie d’inauguration du CHU Saint Martin de Pores de GANA (Doulougou) pour le grand bonheur des populations du centre sud, du Burkina Faso et des pays riverains.

Les étudiant(es)s

« Mon gouvernement ne ménagera aucun effort pour vous accompagner non seulement dans le processus d’édification des complexes universitaires et de santé mais également et surtout pour la mise en place du pôle de croissance economique et scientifique », a t-il dit.

Le ministre de la santé, Lucien Robert Kargoukou

Il promet que d’autres infrastructures verront le jour très prochainement, « c’est pourquoi, je verrai en concertation avec le ministre en charge des infrastructures et du désenclavement les possibilités pour le bitumage de l’axe Kombissiri, Gana, Doulougou, Ipelcé afin de relier la Route Nationale N°05 et la Route Nationale N°6, a promis le premier ministre.

Selon lui, le Projet USDAO, est certes une première au Burkina mais en toute chose il faut un premier pas et nous savons qu’ensemble nous saurons coordonner la diffusion du savoir, du savoir faire et des techniques qui seront implémentées dans ce technopôle, à travers tout le Burkina ».

Le Premier ministre Kyelem

Il a d’ores et déjà invité à persévérer également dans l’édification de la future cité universaire qui sera un échantillon de la future ville universaire, sans ne pas  rappeler, l’exigence de la rigueur et le sérieux qu’exige la formation universitaire, surtout dans le domaine de la Santé,  tout en les exhortant à la rigueur, » la persévérance va faire de votre Université, une référence dans la sous-région », a t-il conseillé.

Il a par ailleurs interpellé les techniciens et les maîtres d’ouvrage au respect du cahier des charges. Le Ministre de la Santé, quant à lui veillera au grain, pour une pratique médicale et de recherche respectant la vie tout simplement.

Voici la maquette du futur CHU de Gana de Doulouma

Il n’a pas manqué d’inviter l’ensemble des opérateurs économiques du Burkina et de la diaspora à accompagner et à s’inspirer du modèle socio- économique- scientifique qui a déjà démarré ici à Gana (Doulougou).

Il a exhorté à faire du succès de la réalisation de ces ouvrages communs, « votre objectif à tous, pour que dans les années à venir, personne ne soit obligée de quitter le Burkina Faso pour aller se soigner à l’extérieur » a t-il laissé entendre.

Le Chargé du projet

Votre vision de la formation supérieure est à saluer, car désormais, il ne s’agira plus de former des diplômés simplement, c’est à dire de futurs chômeurs mais de former l’homme dans toute sa dimension, c’est à dire je cite “former des cadres transformateurs de sociétés et promouvoir ainsi l’auto prise en charge, foi du PM. En d’autres termes, « former les jeunes [Africains] à l’intelligence du cœur et de l’esprit pour que la science ne remplisse pas l’homme d’orgueil mais le rende bon”.

Madame le gouverneur de la région du Centre -Sud

« C’est le manque de cette bonté humaine qui met toute la région sahélienne dans l’insécurité », selon ses propos.
Pour terminer, il a donné rendez- vous  pour les mois à venir pour la cérémonie d’inauguration du futur CHU.

O. Nelessi

HJB images photos

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.