Hauts-Bassins( FAARF): Madame Bambara, un exemple de réussite dans l’élevage de porcs

0
384

Originaire du village de Sogossagasso, à une vingtaine de kilomètre de Bobo Dioulasso, Madame BAMBARA/SANOU Françoise, une veuve à la retraite depuis 15 ans, arrive à se prendre en charge grâce à l’élevage porcin. Une passion qui lui a été transmise par son défunt père.

Les porcs

C’est en 2008 que tout commence sur fonds propres. Etant confrontée à de nombreuses difficultés surtout financières, Madame BAMBARA fait recours au Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes (FAARF) en 2021 pour faire face aux charges et agrandir son activité. Aujourd’hui elle totalise 3 prêts dont le dernier déblocage a eu lieu en juin 2023. Ce qui lui a permis d’avoir un cheptel de 60 porcs.

Elle arrive à ravitailler des particuliers dans le domaine de la grillade qui sont ses principaux clients. Dans son activité, Madame BAMBARA se fait épauler par 2 ouvriers qui s’occupent de l’entretien de sa ferme porcine.

Mme Bambara/Sanou  Françoise avec ses employés

Lorsque cela est nécessaire, elle fait intervenir un vétérinaire pour la prise en charge sanitaire des porcs en méforme. Cependant, elle affirme être épargnée des cas extrêmes de maladie, pour la plupart du temps.

Les porcins

Sa plus grande préoccupation est d’installer, sur son site d’élevage, un poly tank pour faciliter le travail de ses ouvriers en leur évitant la corvée avec les bidons d’eau. Pour avoir vécu une bonne expérience avec le Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes, Madame BAMBARA voudrait inviter les femmes à suivre son exemple.

Mme Bambara /Sanou Françoise dans sa ferme

« J’invite les femmes à se lancer dans une activité et se rapprocher du FAARF pour être indépendantes. Depuis que je suis à la retraite, j’arrive à m’en sortir dans ce que je fais grâce au FAARF que je remercie au passage » a-t-elle déclaré .

La ferme de dame Bambara

DCRP/MSAHRNGF

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.