Orodara: L’association pour le développement et l’épanouissement de la femme du Kénédougou demande du soutien

0
321
Zenabo Sawadogo

Zenabo Sawadogo,  présidente de l’Association pour le Développement et l’Épanouissement de la Femme du Kénédougou(ADEF-K), dans la région des Hauts Bassins, créée en 2020, dont le siège est à Orodara, appelle à l’aide.

L’association a pour  but  d’aider les jeunes filles déscolarisées, promouvoir l’éducation et lutter contre les violences basées sur le genre. Elle  mène aussi des activités génératrices comme la transformation des produits locaux.

Selon la présidente Zenabo, le forum organisé par le REPAFER les 20 et 21 octobre dernier était la bienvenue. Parce que c’était un cadre d’échanges. « Parce que je me suis enrichie avec de nouvelles connaissances ». Comme je venais de le dire, l’association a juste 3 ans et nous avons besoin d’expériences. Nous avons été éclairées avec les partenaires qui nous ont donné des idées sur les  différents soutiens et partenariats existants avec leurs structures respectives. D’où je lance un appel à toutes ces  structures et bonnes volontés qui veulent nous venir en aide, sont la bienvenues.

Propos recueillis par Karen Ouedraogo

Fasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.