Violence à l’égard des femmes: 736 millions de femmes et d’adolescentes dans le monde soit 1 sur 3, sont victimes de violences physiques ou sexuelles(Mélanie Joly, Ahmed Hussen ) 

0
257
La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Mélanie Joly, et le ministre du Développement international, l’honorable Ahmed Hussen, Ottawa(Ontario) Canada

Le 25 novembre 2023 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada 

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Mélanie Joly, et le ministre du Développement international, l’honorable Ahmed Hussen, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : 

« Aujourd’hui, alors que débute la campagne internationale des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le genre, nous réaffirmons l’engagement inébranlable du Canada envers l’élimination de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles.

« Chaque femme a le droit de vivre sans violence, quels que soient son âge, sa race et son statut social ou économique. 

« Cependant, on estime que 736 millions de femmes et d’adolescentes dans le monde, soit 1 sur 3, sont victimes de violences physiques ou sexuelles au moins une fois dans leur vie.

« En période de conflit, de catastrophe naturelle et de crise humanitaire, la violence est exacerbée et les femmes et les filles sont touchées de manière disproportionnée, puisque 7 femmes sur 10 font l’objet de violence sexuelle et fondée sur le genre. Ces actes de violence ont des répercussions négatives à long terme sur la santé, la société et l’économie, qui s’étendent sur plusieurs générations et entraînent d’autres cycles de violence et d’abus.

« Il est essentiel de garantir l’obligation de rendre des comptes pour les crimes de violence fondée sur le genre afin que justice soit faite pour les victimes et les survivantes et afin de prévenir d’autres violences. Le Canada soutient les efforts visant à rendre justice à toutes les victimes et à toutes les survivantes.

« La politique étrangère féministe et la Politique d’aide internationale féministe du Canada sont axées sur la construction d’un monde plus égalitaire en favorisant des initiatives fondées sur les droits et inclusives et en soutenant les efforts visant à mettre fin à la violence sexuelle et fondée sur le genre et aux pratiques néfastes comme les mariages d’enfants, précoces et forcés, et les mutilations génitales féminines.

« À cette fin, le Canada verse 35 millions de dollars sur 5 ans au Programme mondial FNUAP-UNICEF pour mettre fin aux mariages d’enfants et a versé 14 millions de dollars au Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour mettre fin à la violence contre les femmes depuis 2019. En 2021‑2022, plus de 42 millions de personnes ont été touchées par des projets financés par le Canada qui aident à prévenir la violence sexuelle et fondée sur le genre en plus d’y répondre et d’y mettre fin, y compris les mariages d’enfants, précoces et forcés ou les mutilations génitales féminines.

« La lutte contre la violence sexuelle et fondée sur le genre est également un élément clé des investissements plus larges du Canada en matière de santé et de droits sexuels et reproductifs dans le cadre de notre engagement historique de 10 ans de 1,4 milliard de dollars en matière de santé et de droits dans le monde.

« Les droits des femmes sont des droits de la personne. Nous devons veiller à ce que ces droits soient protégés et respectés. Nous devons être TOUS UNiS pour mettre fin à la violence sexuelle et fondée sur le genre partout dans le monde et veiller à ce que les victimes obtiennent la justice et le soutien dont elles ont besoin et qu’elles méritent.

« Aujourd’hui, nous encourageons tout le monde à participer à la conversation sur les médias sociaux et à s’élever contre la violence fondée sur le genre en utilisant les mots-clics #CeN’estPasJuste et #16Jours. »

Personnes-ressources 

Isabella Orozco-Madison
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères

Alex Tétreault
Directeur des communications
Cabinet du ministre du Développement international

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.