Séjour du Chef de l’Etat à Gaoua: le Capitaine Ibrahim TRAORE à l’écoute des chefs de circonscriptions administratives et des FDS

0
110

(Gaoua, 29 novembre 2023).

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a accordé des audiences, dès son arrivée, aux chefs de circonscriptions administratives et aux Forces de défense et de sécurité (FDS).

Présent dans la capitale de la région du Sud-Ouest pour la pose de la première pierre du Centre hospitalier régional universitaire de Gaoua, le Chef de l’Etat a accordé un temps d’échanges aux différents acteurs autour de leurs préoccupations.

Le président de la transition

« Avec les chefs de circonscriptions administratives, nous sommes revenus sur les préoccupations de la région. La région du Sud-Ouest compte quatre provinces et 28 communes. A l’heure actuelle, il y a une commune qui n’est pas entièrement administrée; il s’agit de la commune de Djigouè », a indiqué le Gouverneur de la région du Sud-Ouest, le Commissaire divisionnaire de police, Boureima SAVADOGO.

Selon lui, des propositions ont été soumises au Chef de l’Etat dans l’optique de voir la commune entièrement administrée dans les mois à venir.

En sus, les acteurs ont expliqué au Chef de l’Etat les difficultés rencontrées dans le cadre du fonctionnement de l’administration dans la région.

L’audience avec les Forces de défense et de sécurité a permis de faire le point de la situation sécuritaire et les mesures à prendre pour une nette amélioration. « Nous sommes revenus sur le cas des zones difficiles et les difficultés que les FDS rencontrent dans la lutte contre l’insécurité. Le Chef de l’Etat a indiqué qu’avec la création des Bataillons d’intervention rapide (BIR), nous en aurons aussi à Gaoua et cela sera effectif dans la semaine », a soutenu le Gouverneur. Cela permettra, selon lui, de sécuriser les zones difficiles de la région pour plus de quiétude.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.