Zoundwéogo: Le REPAFER plaide pour la prévention et protection des droits des filles et des adolescents contre les mariages et unions précoces/forcés en milieu rural à Béré

1
262

Le Réseau Pour la Promotion et l’Autonomisation de la Femme Rurale (REPAFER),  dans le cadre de la mise en œuvre de son projet, a organisé ce mercredi 13 décembre 2023, a Béré dans le Zoundwéogo,  un atelier d’information et de plaidoyer, sous le thème « Prévention et Protection des droits des filles et des adolescents contre les mariages et unions précoces/forcés en milieu rural ».

Les participants(es)

Au cours de  cet atelier d’information et de plaidoyer, sous le thème « Prévention et Protection des droits des filles et des adolescents contre les mariages et unions précoces/forcés en milieu rural », le projet est présenté aux autorités administratives et les leaders communautaires de la province du Zoundwéogo, afin d’avoir l’adhésion  des autorités locales à l’esprit du projet, et récueillir des propositions concrètes  pour sa réussite.

MAMOUNATA KI/Ouedraogo, Coordonatrice du REPAFER

Pour la Coordonnatrice du REPAFER, madame  Mamounata KI/OUEDRAOGO, ce projet  a pour objectif,  la « Prévention et Protection des droits des filles et des adolescents contre les mariages et unions précoces/forcés en milieu rural », il vise à réduire les inégalités liées au genre et à promouvoir et protéger les droits de la jeune fille contre les violences basées sur le genre de manière général, contre le mariage précoce/forcé en particulier, a t-elle indiqué.


Selon elle, ce projet sera mis en œuvre dans les provinces du Zoundwéogo et du Kourwéogo. Six (06) communes et 21 villages pour les deux provinces sont identifiées à cet effet et pour une durée de 12mois, a t-elle précisé.

Les participant(es)

La situation sécuritaire a occasionné une crise de protection à grande échelle en raison de l’insécurité croissante qui occasionne des déplacements massifs des populations et qui a aussi pour conséquence les violences basées sur genre (VBG) à répétition surtout dans les régions les plus touchées par la crise humanitaire et celles non touchées qui accueillent les déplacés internes. Cette situation a contribué à exacerber les cas de Violences Basées sur le Genre et autres exploitations, abus et Harcèlement Sexuels. Elle augmente aussi les risques de la VBG surtout pour les femmes et filles, renforce le sentiment d’insécurité et restreint l’accès aux services de prise en charge des cas de VBG. La problématique de l’union impliquant des enfants et des adolescents est une réalité dans notre pays. Elle constitue l’un des facteurs d’abandon scolaire des filles en milieu rural. Les mariages d’enfants et d’adolescents constituent une violation des droits humains car le consentement de ces derniers n’est pas requis. Ils ne favorisent pas un développement harmonieux des filles et des adolescents dans leur milieu de vie.

Mr le représentant du Haut commissaire du Zoundwéogo, Innocent Ouattara

« Des actions de lutte contre ce phénomène social impliquent une synergie d’actions des acteurs du monde communautaire et structures étatiques », a plaidé madame KI.

Photo de famille

Les résultats attendus à l’issue du projet sont:  Le projet est présenté aux autorités administratives et les leaders communautaires de la province du Zoundwéogo ; les autorités locales ont adhéré à l’esprit du projet; des propositions concrètes sont recueillies pour la réussite du projet.

Les leaders religieux

Notons que, la présentation dudit projet  est assurée par une équipe du REPAFER en collaboration avec le Haut-Commissariat du Zoundwéogo,  Monsieur Le Haut-Commissaire de la province a  la charge de la modération dudit atelier.

La présentation du projet

Disons que  ce projet a été possible par le soutien du  partenaire Changemakers un partenaire mondial d’un financement pour sa mise en œuvre.

Irène Soulama

Images photos HJB

Fasoamazone.net

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.