Institut VLATACOM : Un système de gouvernance électronique qui pourrait aider le...

Institut VLATACOM : Un système de gouvernance électronique qui pourrait aider le Burkina Faso à relever ses défis sécuritaires

0
254
À Belgrade

18 décembre 2023

Belgrade, le 17 décembre 2023 – En visite d’amitié et de travail en République de Serbie, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur S E Mme Olivia Ragnaghnèwendé ROUAMBA et la délégation qui l’accompagne, ont visité l’institut VLATACOM, une société privée qui offre des solutions dans les domaines de l’information sécurisée et des technologies de communication.

À Belgrade, Olivia Rouambe, le 17 décembre 1988

Selon le président de VLATACOM M. Vladimir CIZELJ, c’est depuis 2010 que cette société a obtenu la licence pour la production et la vente d’équipements militaires, y compris des dispositifs de contrôle et de surveillance des frontières. A cela s’ajoute des systèmes de suivi des mouvements des populations, de contrôle et de gestion du trafic, de vérification des identités, et de surveillance vidéo et audio. Autant d’aspects qui pourrait intéresser le Burkina Faso dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et pour la sécurisation de son territoire.

Après avoir suivi l’exposé de présentation de la société, S E Mme Olivia ROUAMBA a félicité VLATACOM pour son leadership dans le domaine électronique.  Elle a promis de rendre compte à ses collègues en charge des questions de défense et de sécurité et aux plus hautes autorités de son pays, de ce qu’elle a appris à propos de VLATACOM, dans la perspective d’un éventuel partenariat entre cette société et le Burkina Faso.

A noter que cette société qui exerce ses activités à l’échelle internationale, intervient déjà dans plusieurs pays d’Afrique, d’Amérique Latine et du Proche-Orient, à travers des solutions clés en main.

Source : DCRP/MAECR-BE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.