Extrait du Conseil des ministres : le gouvernement adopte un décret portant gestion des agents publics de l’Etat en situation de crise

0
135
Le Porte-Parole du gouvernement Rimtalba Jean Emmanuel Ouedraogo

(Ouagadougou, 29 décembre 2023).

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce vendredi, le dernier Conseil des ministres de l’année 2023. Plusieurs dossiers ont été examinés et d’importantes décisions prises pour la bonne marche de la Transition, selon le Porte-parole du gouvernement, le ministre d’Etat Jean Emmanuel OUEDRAOGO.

Le ministre d’Étar. ministre de la Fonction publique. Bassolma Bazié

Au titre du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, le Conseil des ministres a adopté un décret portant gestion des agents publics de l’Etat en situation de crise. Ce décret vient combler un vide et vise à permettre au gouvernement d’avoir des éléments opérationnels pour gérer les cas de certains agents publics se trouvant dans des situations de crise, a indiqué le ministre d’Etat Bassolma BAZIE. « Notre pays traverse une situation difficile qui fait que malgré l’engagement, la détermination et l’esprit de sacrifice des agents publics, il y a certaines situations dans lesquelles ils se retrouvent ; pour les gérer, l’ancienne législation ne permet pas de prendre certains cas en charge », a expliqué M. BAZIE. Il a précisé que le décret qui s’articule sur six (6) parties porte, entre autres, sur l’organisation du service public de l’Etat dans les localités impactées par l’insécurité, les examens et concours professionnels, les affectations des agents, leurs évaluations annuelles, la prise en charge de ceux blessés, la discipline et les sanctions.

ministère de l’Agriculture, des Ressources animales et Halieutiques,

Pour le compte du ministère de l’Agriculture, des Ressources animales et Halieutiques, deux rapports ont été présentés au Conseil. Le premier porte sur la situation prévisionnelle de la campagne humide 2023-2024. « Nous avons une production céréalière d’environ 5 346 304 tonnes de céréales produites. Ce qui représente une augmentation d’environ 1,30% par rapport à la campagne humide précédente et une augmentation 5,30% par rapport à la moyenne des cinq (5) dernières années. Ces résultats ont été atteints bien que certaines zones n’aient pas pu produire », a indiqué le chef du département, le Commandant Ismaël SOMBIE. Il est important de relever que ces résultats auraient pu être meilleurs si l’ensemble des données avaient été compilées dans les délais impartis.

Le Commandant Ismaël SOMBIE se réjouit des performances atteintes qui se justifient par l’importance des moyens mis à disposition par le gouvernement en termes de soutien à la production.

Toutefois, « malgré cet accompagnement et compte tenu de la campagne pluvieuse assez capricieuse dans certaines localités, il y a 19 provinces qui sont déficitaires, 7 sont en équilibres et 19 autres sont en production excédentaire. Ce qui découle sur un déficit céréalier d’environ 81 000 tonnes » a-t-il ajouté. Un plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables est donc en cours de validation.

Le deuxième rapport présenté est relatif à une proposition de solution pour la mise en valeur des sites de production de fruits et légumes de l’ex société Flex- FASO abandonnés depuis quelques années.

Ces sites sont d’une superficie totale estimée à environ mille (1000) hectares. Selon le ministre Ismaël SOMBIE, le conseil a autorisé que des dispositions soient rapidement prises pour mettre en exploitation ces superficies en collaboration avec les populations locales en les organisant sous forme de coopératives en vue d’une reprise de la production d’anacarde et de fruits divers.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.