Carême chrétien: Du sacrement de la pénitence

0
227
Abbé Safielba Simon Pierre Soulama

22 février 2024

En ce qui concerne le sacrement de la pénitence,  le Prêtre Abbé Siéferba Simon-Pierre SOULAMA, Prêtre du diocèse de Banfora au Burkina Faso, actuellement vicaire à la paroisse Saint Etienne de Bérégadougou, explique à FasoAmazone.net(FA),  le bien fondé de ce sacrement, qui est demandé au chrétien en ce mois de carême.

Après les sacrements de l’initiation chrétienne nous abordons à présent les sacrements de guérison, mais de quoi il s’agit, comment le chrétien doit -il se comporter? .

FA: De quoi s’agissent-ils des sacrements de guérison?

Abbé  Safielba Simon – Pierre Soulama: Par les sacrements de l’initiation chrétienne, l’homme reçoit la Vie Nouvelle du Christ. Or, cette vie, nous la portons « dans des vases d’argile » (2 CO 4,7 ).

Maintenant, elle est encore « cachée avec le Christ en Dieu » (col 3, 3). Nous sommes encore dans « notre demeure terrestre » (2Co 5, 1) soumise à la souffrance, à la maladie et à la mort. Cette vie nouvelle d’enfant de Dieu peut-être affaiblie et même perdue par le péché.

Le Seigneur Jésus-Christ, médecin de nos âmes et de nos corps, lui qui a remis les péchés au paralytique et lui a rendu la santé du corps, a voulu que son Eglise continue, dans la force de l’Esprit Saint, son œuvre de guérison et de salut, même auprès de ses propres membres. C’est le but des deux sacrements de guérison : le sacrement de pénitence et l’onction des malades.

FAQu’est ce que c’est que le sacrement de pénitence et de réconciliation?
« Ceux qui s’approchent du sacrement de pénitence y reçoivent de la miséricorde de Dieu le pardon de l’offense qu’ils lui ont fait et du même coup sont réconciliés avec l’Église que leur péché a blessé et qui par la charité l’exemple les prières travaillent à leur conversion », _Lumen Gentium numéro 11_ .

FA: Pourquoi parler d’un sacrement de la réconciliation après le baptême ?
« Vous avez été lavés, vous avez été sanctifiés, vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l’esprit de notre Dieu » (1 co 6, 11). Il faut se rendre compte de la grandeur du don de Dieu qui nous est fait dans les sacrements de l’initiation chrétienne pour saisir à quel point le péché est une chose exclu pour celui qui a « revêtu le Christ » (Ga 3,27). Mais l’apôtre saint-jean dit aussi : « si nous disons que nous sommes sans péché, nous nous abusons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous » (1Jn,1,8).

Et le Seigneur lui-même nous a enseigné de prier en ces termes : « pardonne-nous nos offenses » (LC 11,4) en liant le pardon mutuel de nos offenses au pardon que Dieu accordera à nos péchés.
La conversion au christ, la nouvelle naissance du baptême, le don de l’Esprit Saint, le corps et le sang du Christ reçus en nourriture, nous ont rendus « saints et immaculée devant Lui » (EP1,4), comme l’église elle-même, épouse du Christ, est « sainte et immaculée devant Lui» (Ep 5, 27).

Cependant, la vie nouvelle reçue dans l’initiation chrétienne n’a pas supprimé la fragilité et la faiblesse de la nature humaine, ni l’inclination au péché que la tradition appelle la concupiscence, qui demeure dans les baptisés pour qu’ils fassent leurs preuves dans le combat de la vie chrétienne aidés par la grâce du Christ.

Ce combat est celui de la conversion en vue de la sainteté et de la vie éternelle à laquelle le Seigneur ne cesse de nous appeler.

FAPourquoi confesser ses péchés ?
La confession des péchés ( l’aveu) , même d’un point de vue simplement humain , nous libère et facilite notre réconciliation avec les autres . Par l’aveu, l’homme regarde en face les péchés dont il s’est rendu coupable; il en assume la responsabilité et par là , il s’ouvre de nouveau à Dieu et à la communion de l’église afin de rendre possible un nouvel avenir.

FA: L’ aveu au prêtre constitue une partie essentielle du sacrément de pénitence?

<< Les pénitents doivent , dans la confession , énumérer tous les péchés mortels dont ils ont conscience après s’être examinés sérieusement, même si ces péchés sont très secrets et s’ils ont été commis seulement contre les deux derniers préceptes du décalogue, car parfois ces péchés blessent plus grièvement l’âme et sont plus dangereux que ceux qui ont été commis au su de tous>>.

FA: Quels sont les effets de ce sacrement?

<< Toute l’efficacité de la pénitence consiste à nous rétablir dans la grâce de Dieu et à nous unir à Lui dans une souveraine amitié>>. Le but et L’effet de ce sacrement de pénitence est donc la réconciliation avec Dieu. Chez ceux qui reçoivent le sacrement de pénitence avec un coeur contrit et dans une disposition religieuse,<< il est suivi de la paix et de la tranquilité de la conscience, qu’accompagne une forte consolation spirituelle>>, _Concile de Trente_.

En effet, le sacrement de la réconciliation avec Dieu apporte une véritable<< résurrection spirituelle>>, une restitution de la dignité et des biens de la vie des enfants de Dieu dont le plus précieux est l’amitié de Dieu, (Lc15, 32).

Dans ce sacrement, le pécheur, en se remettant au jugement miséricordieux de Dieu, anticipe d’une certaine façon le jugement auquel il sera soumis à la fin de cette vie terrestre. Car c’est maintenant, dans cette vie-ci, que nous est offert le choix entre la vie et la mort, et ce n’est que par le chemin de la conversion que nous pouvons entrer dans le Royaume d’où exclut le péché grave, 1Co5, 11.

En se convertissant au Christ par la pénitence et la foi, le pécheur passe de la mort à la vie << et il n’est pas soumis au jugement>>, Jn5, 24.

Le sacrement de la pénitence est un acte, sinon un moment de se réconcilier à Dieu. Il est demandé à tout chrétien en ce temps de carême, car en se confessant le pécheur passe de la mort à la vie << et il n’est pas soumis au jugement>>, Jn5, 24, d’où cet appel est lancé à toutes et à tous.

Interview réalisé par Karen Ouedraogo

FASOAMAZONE.NET

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.