Burkina-Assurance universelle maladie: les acteurs du privé, du secteur informel et du public, invités à s’engager(Ministre d’État Bassolma Bazié)

0
164
Pendant le Conseil des ministres

Ce jour 28 février 2024, le Conseil des ministres a pris d’importants décrets, dont celui permettra à toutes les couches sociales du Burkina Faso, d’être prises en compte et surtout de faire face, de façon efficace à la question sanitaire.

« Ce n’est pas au départ, une obligation pour les populations dans la mesure où il faudra enregistrer les acteurs qui sont concernés. « Si vous ne vous êtes pas faits enregistrer, pour le moment, vous n’êtes pas concernés par la situation », a infirmé et  averti le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, et de la protection sociale,  monsieur Bassolma BAZIÉ.

En ce concerne les conditions:

L’autre élément, c’est la temporalité de la mise en œuvre qui va se faire sur une période d’essai », a soutenu M. BAZIE. Il a invité l’ensemble des acteurs du privé, du secteur informel et du public, à s’engager afin que leur santé soit prise en charge de façon adéquate.

Doloman

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.