Burkina: La 1ère édition de la Session Alternative de la Condition de la femme est prévue du 29 au 30 mars 2024 à Ouagadougou

0
156

Du 29 au 30 mars 2024, près de 500 femmes et jeunes filles sont attendues à Ouagadougou, pour prendre part à la 1ère  édition de la Session Alternative  de la Condition de la Femme(CSW-BF).

Organisée par le Cadre de Concertation des Organisations et Acteurs intervenant sur le Genre et la Participation Citoyenne des Femmes au Burkina Faso.

Le thème retenu est  « Responsabilité de la femme face aux enjeux de la stabilisation en Afrique et au Burkina Faso ». L’édition  est placée sous le patronage de son Excellence Jean Marie KARAMOKO, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’Extérieur.

L’Objectif général de cette rencontre est de rapprocher davantage les femmes des institutions qui œuvrent au plus
haut niveau pour leur bien-être.

Au  cours  de cette rencontre, il s’agira d’organiser un cadre de concertation de 500 femmes et jeunes filles volontaires issues de toutes les couches sociales du Burkina Faso et de l’Afrique, autour des sous thèmes: 1) Etats des lieux de la mise en œuvre de l’agenda femmes paix et sécuritée en Afrique et dans les pays du Sahel: quelles contributions des acteurs et actrices non étatiques?

-Sous thème 2):  quelles stratégies pour une accélération de l’autonomisation économique et sociale de la femme au Burkina Faso?.

Rendez est donné les 29 et 30 mars 2024 à Ouagadougou.  Le Cadre de concertation des organisations féminines invite les femmes à se mobiliser pour ce grand rendez- vous.

Karen Ouedraogo

FASOAMAZONE.NET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.