Assises nationales : les Forces vives de la Nation examinent la suite à donner à la Transition

0
188

(Ouagadougou, 25 mai 2024)

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Emile ZERBO, représentant le Président de la Transition, Chef de l’État, a procédé ce samedi dans la matinée, à l’ouverture des Assises nationales sur la suite de la Transition.

Ecrire une nouvelle page de l’histoire du Burkina Faso, souverain, consolider les fondements de la paix, de la sécurité, de la cohésion sociale et de la refondation de l’État, c’est la tâche qui attend les filles et fils venus des treize régions de notre pays. Ainsi, les forces vives de la Nation, vont statuer sur la suite de la Transition en cours dont l’échéance est fixée au 30 juin 2024.

Le ministre Émile Zerbo

« Votre participation à ces Assises témoigne de votre engagement pour la cause nationale et partant la lutte pour un Burkina Faso de paix, de solidarité, de cohésion sociale et de prospérité », a déclaré le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Emile ZERBO.

Evoquant les actions réalisées par le Président de la Transition, M. ZERBO a expliqué aux participants que les efforts conjugués pour équiper et renforcer les capacités de l’armée a produit des effets très probants qui rendent irréversible la reconquête intégrale de notre territoire.

Il est question pour les participants à ces Assises d’apprécier le bilan de la Transition, d’examiner et d’adopter le projet de Charte de la Transition modifiée. Des propositions pour la bonne marche du Burkina sont également attendues des forces vives.

« A travers ces présentes Assises, nous avons rendez-vous avec l’histoire. C’est pourquoi, il nous faut taire nos querelles pour mettre en commun la richesse de notre diversité afin de préserver l’essentiel et écrire une nouvelle page de notre histoire, celle d’un peuple qui assure son destin et qui se donne des orientations claires pour la construction d’une nation forte et résiliente. Une nation capable d’elle-même, de restaurer la paix et la sécurité », a également soutenu le ministre Zerbo.

Moussa Diallo, PCO

Le président du comité d’organisation(PCO), des Assises nationales, le Colonel Moussa DIALLO, a rappelé que les forces vives vont travailler au cours de cette rencontre à approfondir les acquis engrangés, consolider le pacte social et l’élan patriotique amorcé en vue d’envisager sous de meilleurs augures les perspectives de notre souveraineté retrouvée.

Ainsi, il a indiqué que « Le succès d’un tel rendez-vous commande à chacun des participants de la discipline, de la mesure, de la courtoisie et le strict respect des règles édictées. »

Le président du comité national d’organisation a émis le vœu que « ces assises soient un moment de communion parfaite entre les filles et les fils de notre pays. Et qu’ensemble, dans l’unité et la solidarité, nous relevions le défi de l’affirmation de notre souveraineté ».

Direction de la communication de la Présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.