Journée Mondiale Contre le Tabac: L’union des Associations Contre le Tabac (UACT) : veut sonner la fin du Tabagisme au Burkina

0
215

Le Tabac tue 4800 personnes par ans. Au Burkina Faso, dixit le ministre de l’Éducation nationale, Jacques sosthène Dingara, qui a co-présidé la cérémonie de lancement officiel du prix « Docteur Jean Étienne Koanda des meilleurs établissements engagés dans la lutte contre le tabac. Cela à l’occasion de la  journée mondiale de lutte contre le tabac ce vendredi 31 mai 2024 à Ouagadougou.

C’est au Lycée Bogodogo, un établissement d’enseignement général de la capitale qui a servi de cadre pour le lancement officiel de ce grand prix.

Présidé par le Ministre de la Santé qui s’est fait représenter  par le  Docteur Narcisse Naré,  son Conseiller Technique(CT), et co-présidé par le Ministre de l’Éducation nationale, Jacques Sosthène Dingara,  avec pour Parrain le Professeur Georges OUÉDRAOGO.

Le prix « Dr Jean Étienne Koanda »,  vise à accompagner les acteurs des établissements scolaires et universitaires à lutter contre le tabac en milieu scolaire.

Hamado Salbré, le  Coordonnateur de l’Union des associations contre le tabac  » UACT »

Pour le Coordonnateur de l’Union des associations contre le tabac  » UACT » Hamado SALBRE,  » c’est dans le milieu des adolescents et jeunes que l’industrie du tabac recrute ses victimes, et c’est avec les adolescents et jeunes que nous allons combattre le Tabagisme.d’où le prix »  » Dr Jean Étienne Koanda »,  qui mettra en compétition tous les élèves des différents établissements et ordre d’enseignement du Burkina Faso, a dit  le Coordonnateur de UACT, Hamado Salbré.
Les lauréats de ce concours seront connus à la prochaine journée mondiale de lutte contre le tabac soit le 31 mai 2025.

Si la compétition se mènera essentiellement sur l’internet, donc en ligne, le Coordonnateur de l’UACT explique d’ores et déjà,  qu’une cinquantaine d’établissements seront récompensés à l’issue de la compétition.

le Professeur Georges OUÉDRAOGO.

Très ému, le Parrain se dit satisfait de cette cérémonie. »Si nous sommes unis nous sommes plus forts » « À deux la Croix est moins lourde ». précise le Professeur Georges OUÉDRAOGO.avant de préciser que la victoire sur le tabac c’est dans l’union.   » Et vous voyez que c’est une coalition d’associations qui luttent contre le tabac, qui lancent ce grand prix et je pense que ce prix réduira l’évolution du taux du Tabagisme dans notre pays le Burkina Faso. » Se réjouit le parrain le professeur Georges OUÉDRAOGO.

Dans son discours officiel du lancement, le Patron du département de l’éducation nationale, Jacques Sosthène Dingara à fait savoir que selon le rapport de l’organisation mondiale de la santé « OMS » 15,2 % de personnes consomment le tabac, avec une prévalence trop élevée chez les hommes que chez les femmes.
On note également que le tabac est la cause principale des décès au Burkina Faso avec 71% des décès dû au cancer de poumons.
Le tabac est à l’origine à environs 42% des maladies respiratoires chronique et 10% des maladies cardiovasculaires.

Dans toutes les régions de l’OMS de façon générale il y a plus d’enfants que d’adultes qui fument la cigarette électronique et on estime que trente sept millions (37000000) de jeunes âgé de 13 à 15 ans consomment le tabac dans le monde.

Le Patron du département de l’éducation nationale, Jacques Sosthène Dingara)a gauche, bonnet)

Tout en félicitant les organisateurs de ce grand prix, le ministre de l’éducation nationale lance un vibrant appel à la population et aux bonnes volontés de s’impliquer d’avantage dans le combat contre le tabagisme, principale destructrice de la jeunesse.selon le ministre Dingara qui cite un rapport du « Tobacco » le tabac tue 4800 personnes par ans Au Burkina Faso.  » Il précise que les nons fumeurs sont exposés aux mêmes risques que les fumeurs.

L’un des objectifs,  c’est aussi rendre un hommage mérité à Docteur Jean Étienne Koanda, qui hélas n’est plus de ce monde depuis Août 2023. Pourtant il faisait parti des concepteurs de cette coalition d’associations qu’est l’UACT,  l’Union des Associations contre le tabac.

Avant son départ pour la patrie céleste en 2023 Docteur Jean Étienne Koanda fut d’abord membre du l’UACT de 2003 à 2016 avant d’occuper le poste de Coordinateur de 2016 à 2022,  puis responsable de la Communication et relation publique de novembre 2022.

Pascal K.

Faso Amazone net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.