Côte D’Ivoire en deuil : La panafricaine Mariam Dicko, dont l’image est gravée sur la pièce de 25F, a tiré sa révérence

0
253

L’ivoirienne Mariam Dicoh, épouse Konan, chimiste de profession et de formation dont l’image est gravée sur la pièce de 25Fcfa, à tiré sa révérence ce jour 5 juin 2024, en Côte d’Ivoire, de courte maladie. Nous apprend les confrères et consœurs de la presse ivoirienne. 

Pour la petite histoire, c’est dans les années 1960, après l’obtention de son certificat d’études primaires, que Mariam Dicoh décida de poursuivre ses études au secondaire   au Lycee technique, alors que ses promotionnaires filles dont la plupart ambitionnaient d’embrasser des formations de Sage-femme ou de Secrétaire.

Heureusement pour Meriam, sa réussite coïncidait avec l’ouverture de la section de Chimie au lycée. D’où elle fera un parcours de laboratoire qui débouchera sur une spécialisation en Analyse. Selon les sources à l’époque, en 2015, seules deux(02) femmes étaient promues dans cette discipline.

Selon son témoignage de la pièce de 25FCFA, pour elle, « c’est le fruit du hasard. C’est un fruit du hasard ». « J’étais dans mon laboratoire entrain de travailler quand un de mes amis du nom de Konan Yao était venu me rendre visite de courtoisie. Ce dernier étudiait dans le même lycée mais en section Arts et Métiers ». C’est au cours de cette visite dans mon labo, qu’il a commencé à prendre des clichés juste pour s’amuser. Et tout par hasard, l’un l’un des clichés notamment celui de la photo de la pièce s’est retrouvée dans une revue ivoirienne dénommée « 10 ans de progrès après l’indépendance. Cette revue selon la presse ivoirienne se retrouvera par hasard se retrouvera à la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest(BCEAO). Quelques années plus tard ce serait l’un de ses camarades de classe Leonard Kalmogo, qui était à ministre de Finances de la Haute Volta à l’époque, actuel Burkina Faso, qui aurait appelé Mariam pour l’informer que sa photo figure sur la pièce de 25 FCFA.

Nelessi

Fasoamazone. net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.