Burkina: Rétro de la semaine.

0
120

Les membres de la Coordination nationale de veille citoyenne(CNAVC), appelée les Wayiyans », qualifient la déclaration du Haut commissariat des droits de l’homme des Nations unies(UN), à Ouagadougou nulle caduque et méprisante à travers un sit-in.tenue ce vendredi 7 juin 2024.

Ils étaient nombreux ce vendredi 7 juin 2024, les membres de la coordination nationale de veille citoyenne (CNAVC) devant l’immeuble abritant les services des Nations unies à Ouagadougou dont le Haut commissariat des Droits de l’homme pour montrer leur courroux sur la déclaration faite par le Haut commissariat aux droits de l’homme, laquelle déclaration incrimine les Forces de défense et de sécurité(FDS),  d’avoir commis les exactions contre les civils.

« ONU dégage dans toutes les zones de l’AES » « Arréter avec vos propos mensongers sur nos FDS et VDP d’avoir tué des civils et non des terroristes », pouvait-on lire entre autres sur les pancartes des manifestants.

« C’est avec surprise et indignation que nous apprenons les accusations formulées des Nations unies à l’endroit de nos vaillants soldats Burkinabè, les accusant de massacre des civils », a laissé entendre Chislain Dabiré Secrétaire général de la « CNAVC ». « Notre armée est composée de soldats consciencieux qui ont démontré leur professionnalisme dans plusieurs missions onusiennes à travers le monde » à t-il poursuivi.

Bien avant cette marche, la coordination nationale de veille citoyenne avait tenu une conférence de presse le mercredi 5 juin 2024 au Centre de presse Norbert Zongo à Ouagadougou pour annoncer les couleurs de ce sit-in.et dans cette conférence de presse un ultimatum d’un mois avait été donné à l’Ambassade de France et sa résidence de quitter les lieux. Pour les conférenciers leur proximité avec la présidence du Faso constitue un danger.

Diplomatie
L’axe Ouagadougou -Moscou se renforce.

Le ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie S.E.M Sergueï LAVROV(à gauche), est à Ouagadougou

Le ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie S.E.M Sergueï LAVROV est à Ouagadougou avec une forte délégation.à sa descente d’avion dans la soirée de ce mardi 4 juin 2024. Il est accueilli par son homologue du Burkina SEM Karamoko Jean Marie TRAORÉ.

Les deux parties ont eu une séance de travail, ils ont passé en revue leur Coopération,qui connait une excellente évolution depuis la rencontre entre les Chefs d’État du Burkina Faso et la Fédération de Russie en juillet 2023 à Saint Petersbourg.

Le ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie S.E.M Sergueï LAVROV

Ouagadougou et Moscou se réjouissent des acquis engrangés dans leur coopération à travers l’ouverture de l’Ambassade résidente de la fédération de Russie et l’arrivée récemment du nouvel Ambassadeur Russ à Ouagadougou.

Les autres domaines de coopération qui font l’objet de satisfaction et que les deux parties veulent renforcer concernent entre autres les mines, les échanges commerciaux, les infrastructures ferroviaires, la formation, l’énergie nucléaire, l’aide humanitaire et surtout le domaine sécuritaire.

Nécrologie

Mme Compaoré Marie Forence
Feue Mme Compaoré Marie Louise Forence Kéré

Triste nouvelle pour l’ancien maire de la capitale, ancien ministre de la sécurité et président d’honneur du mouvement du peuple pour le progrès « MPP »  et ancien Maire de Ouagadougou, Simon Compaoré

Docteur Marie Louise  Florence Compaoré née Kéré épouse de Simon Compaoré président d’honneur du Mouvement du peuple et du progrés{MPP), est passé de la vie au trépas dans la matinée de ce vendredi 7 juin 2024. l’Information a été donnée par le premier Vice président du parti du soleil levant Clément P. Sawadogo.

Ce lundi 10 juin 2024 l’ancien président du Faso dont le deuxième mandat a été écourté par le coup d’état du MPSR1 Roch Marc Christian Kaboré est allé présenter ses condoléances à la famille éplorée.

Pascal K.

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.