FESPACO 2017 : Les membres du comité d’organisation ont pris fonction

0
92
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le Comité national d’organisation de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), a été officiellement installé ce jeudi 12 janvier 2017. La cérémonie s’est tenue sous la présidence du ministre de la culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry.

Placée sous le thème « Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel », la biennale du cinéma africain se tiendra du 25 février au 04 mars 2017 à Ouagadougou, avec la Côte d’Ivoire comme pays invité d’honneur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le Comité national d’organisation de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO)

A six semaines de la fête du cinéma africain, le comité national d’organisation, composé de 19 commissions et présidé par Stanislas B. Méda, secrétaire Général du Ministère de la culture, des arts et du tourisme, a pris possession de ses charges. « Vous avez été choisis pour conduire la barque du FESPACO 2017 dans la dernière ligne » a noté le ministre en charge de la culture, avant de leur rappeler que : « Vous avez été identifiés et retenus dans le comité d’organisation en raison de vos compétences et de votre expérience ». Aussi, tout en adressant ses vives félicitations aux membres du comité national d’organisation et en les invitant à donner le meilleur d’eux-mêmes, Tahirou Barry a signifié ne point douter de leurs capacités à servir une œuvre de belle facture.

Des sacrifices pour relever les défis

De l’avis de Stanislas Méda, le président du comité d’organisation, « c’est d’abord la volonté et le sacrifice (..) des membres très professionnels du comité national d’organisation, qui permettront de réussir cette présente édition ». Et le ministre en charge de la culture, de souligner qu’il attend des différents membres, beaucoup d’abnégation et de sacrifice pour faire du FESPACO, une référence.

Monsieur le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry
Monsieur le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry

Selon lui, les défis sont énormes et cette 25ème édition doit véritablement prouver que le Burkina mérite d’organiser la fête du cinéma africain. Aussi, dit-il, les conditions financières et matérielles sont très contraignantes. A cet effet, Stanislas Méda a noté que si le FESPACO 2017 espère atteindre le cap d’un milliard de francs CFA, ce budget est encore en pourparlers. « Jusque-là, nous comptons sur l’apport de l’Etat. Nous espérons que les différents partenaires sollicités vont intervenir » a-t-il souhaité.

Raison pour laquelle, le ministre Tahirou Barry a exhorté l’ensemble du comité d’organisation, à faire preuve « de compréhension et surtout, d’engagements et de sacrifices parce que nous n’avons pas ce que nous voulons, pour réussir de façon pleine et entière cette mission mais, seule notre volonté, peut nous permettre de relever ce défi » a-t-il renchéri.

Un travail immense déjà abattu

Le président du comité d’organisation a tenu à préciser que la mission de son équipe s’inscrit dans la continuité. « Il y a un travail qui a été fait à la base et ce comité vient appuyer la délégation générale du FESPACO qui a fait un travail immense depuis deux ans » a-t-il signifié.

Comparant la délégation générale du FESPACO une équipe qui a déjà fait la pré-production, Stanislas Méda a confié que la mission de son équipe consiste à « prendre maintenant les gens sur le plateau de tournage pour réaliser une belle œuvre. Je pense que les techniciens qui vont être mis à contribution, pourront effectivement arriver à un bon résultat » a-t-il conclu.


Source: Lefaso.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE