5e Forum panafricain sur le partage des meilleures pratiques dans le domaine des TIC Mettre le « cap sur l’économie numérique » !

0
211

Le Gouvernement du Burkina Faso va renouer sa vision d’une Afrique qui s’enrichit des expériences des uns et autres pour se développer à travers l’organisation du 5e Forum panafricain sur le partage des meilleures pratiques dans le domaine des TIC. Il est aujourd’hui reconnu que les Technologies de l’information et de la communication peuvent impacter positivement le développement du continent africain si les énormes opportunités qu’elles offrent sont connues et judicieusement utilisées. Effet, et cela a été fortement souligné par le Sommet Mondial sur la Société de l’Information, les TIC constituent un puissant outil qui peut aider les pays en développement à fournir plus efficacement des services publics de meilleure qualité et plus faciles d’accès par les usagers, à renforcer leurs capacités et leur compétitivité et à accroître la transparence et la bonne gouvernance. Conscient de cela, le Burkina Faso a institué par décret N°2010-103/PRES/PM/MPTIC du 12 mars 2010, le Forum panafricain de partage des meilleures pratiques dans le domaine des TIC. C’est une biennale panafricaine des TIC qui a pour ambition d’appuyer les gouvernements africains dans leurs efforts de recherche de meilleures pratiques et solutions, afin d’accélérer leur développement à travers la capitalisation de leurs expériences et le partage des connaissances autour d’une plateforme collaborative panafricaine sur les TIC.

Des éditions précédentes du forum

Véritable catalyseur en matière de partage de meilleures pratiques, ce Forum est l’un des plus importants rassemblements de la communauté des TIC au service du développement en Afrique. En quatre éditions, il a réussi à s’inscrire comme une rencontre majeure de l’Afrique. L’idée de le pérenniser à Ouagadougou a été partagée à la deuxième édition et a reçu un écho favorable de la part des participants. Depuis 2007, chaque édition du Forum a toujours connu la participation de Chefs d’Etats et de Gouvernements africains, des ministres en charge des technologies de l’information et de la communication, des praticiens du secteur, ainsi que des hauts représentants d’institutions financières internationales, d’organisations internationales gouvernementales, des milieux universitaires, de la société civile et du secteur privé. Cependant, l’apparition de la maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest et la situation politique du Burkina Faso marquée par une insurrection populaire, ont bouleversé l’agenda de cette biennale africaine des TIC. Cependant avec le retour à l’ordre constitutionnel au Pays des Hommes intègres et la fin de l’épidémie d’Ébola, le Ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes, porteur du projet, a décidé de la tenue de la cinquième édition sous le Très Haut patronage de Son Excellence Monsieur le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE. 

Du thème

Placée sous le thème « Cap sur l’économie numérique », cette cinquième édition du forum est prévue pour se tenir les 22 et 23 juin 2017 en marge de la Semaine nationale de l’Internet et des TIC qui se tient du 20 au 25 juin 2017. En effet, énormes potentiels de croissance, les TIC représentent une des principales sources de compétitivité, d’innovation et de dynamisme économique. En effet, elles rendent plus efficient le fonctionnement des organisations : entreprises, établissements publics, associations, de même qu’elles améliorent la vie quotidienne, le travail et les loisirs. Elles sont sources de gain de productivité de tous les secteurs économiques et jouent un rôle majeur dans la croissance économique. L’économie numérique apparait de ce fait comme un pilier pour propulser les autres secteurs. Aussi ce thème a été retenu pour permettre de mener un débat constructif sur la meilleure manière d’opérer la transformation des économies africaines par le numérique. L’enjeu est de favoriser une compréhension commune de l’écosystème et des mécanismes de l’économie numérique pour rendre effective sa mise en œuvre tout en évitant la cacophonie entre les acteurs mais aussi d’identifier les stratégies de financements innovants du secteur. 

Des activités du forum

La cinquième édition du Forum s’articulera autour des activités ci-après. 
– Une cérémonie d’ouverture ;
– Un salon d’exposition ;
– Des panels (écosystème de l’économie, les conditions de réussite d’une transition numérique, le financement, la création d’une expertise dans le numérique, l’entrepreneuriat numérique et la lutte contre le chômage, le développement des usages du numérique, …)
– Des espaces B2B ;
– Un diner de gala ;
– des Sorties touristiques ;
– Une cérémonie de clôture. !

Des participants au forum

La cinquième édition du Forum se distinguera par son caractère et son public internationaux. Connaissant régulièrement la participation d’en moyenne quatre cent personnes, sont attendues à ce forum : 
– des ministres en charges des TIC ;
– des régulateurs des télécommunications ;
– des opérateurs de télécommunications ;
– des fournisseurs d’accès à Internet ;
– de secteur privé des TIC (éditeurs de logiciels, équipementiers, intégrateurs de solution, etc.) ;
– des Directeurs de services informatiques ;
– des Directeurs d’écoles en télécom/TIC ;
– des institutions de financement du développement ;
– des institutions spécialisées des Télécoms/TIC (UIT, UAT, ICANN, GSM Alliance, Smart Africa, NEPAD etc.) ;
– des associations du secteur des télécoms/TIC.

(Ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes)

LAISSER UN COMMENTAIRE