REGGAE CITY FESTIVAL: 3ème édition du 23 au 26 mars 2017

0
139
C’est dans une ambiance de rastafari que s’est tenu ce 09 Mars 2017 dans la salle des vibrations positives, « le one love café » la conférence de presse sur la 3e édition du reggae city festival.  Karim  Sama connu sous le nom de Samsk le Djah qui est le promoteur du festival a passé au peigne fin le déroulement des activités dudit festival qui se tiendra du 23 au 26 mars sous le parrainage du maire de la ville de Ouagadougou, Armand Pierre Bewendé et du  patronage du ministre de la Culture, Tahirou Barry.
Les participants a la conférence de presse sur la 3e édition du reggae city festival
Les participants a la conférence de presse sur la 3e édition du reggae city festival

Apres deux éditions, Reggae City Festival est devenu un festival majeur avec une affluence estimée à plus de 15.000 visiteurs. Place maintenant à la  3e édition qui s’est fixé pour objectifs de fédérer la jeunesse, de faire de Ouagadougou une vitrine du reggae, d’apporter des vibrations positives et de contribuer aux cotés des décideurs et des populations à travailler  pour un mieux vivre ensemble dans la tolérance, la paix et la stabilité. Ce festival prévu se tenir du 23 au 26 mars réunira d’énormes  artistes comme  Djah Verity, Sana Bob, ZMO et bien d’autres avec comme invité d’honneur Nkoulé Dubé la fille de l’un des figures emblématique du reggae. A cette 3e édition des innovations notamment  2 scènes pour les

Samsk le Djah, promoteur du Reggae City Festival
Samsk le Djah, promoteur du Reggae City Festival

artistes, des conférences débats  sur la santé publique notamment le port du casque, la consommation de la drogue les sachets plastiques aussi la problématique du FCFA, des OGM seront abordées. Et pour que les festivaliers puissent repartir avec des souvenir il y aura une rue marchande, selon les organisateurs avec une projection du film sur Cheik Anta Diop. Selon le promoteur, Samsk le Djah, le budget du festival s’élève à près de 40 millions de F CFA et ce budget  n’est pas encore bouclé, donc les partenaires et bonnes volontés sont entendus. « Nous attendons toujours que les sponsors se manifestent le seul sponsor que nous avons en ce moment c’est CIMFASO qui nous a toujours accompagner. Du côté matériel reggae city dispose de son matériel donc à ce niveau  il n y a pas vraiment de soucis à se faire. Mais notre objectif principale ce n’est pas de boucler le budget mais plutôt que le message que reggae festival city souhaite passé qui est la sensibilisation de la jeunesse sur la sécurité routière  et la protection de l’environnement puissent être entendu », a-t-il dit.

Frédéric TIANHOUN

 

LAISSER UN COMMENTAIRE