Crise au MINEFID : le dialogue tout azimut engagé

0
131
Les négociations ont repris entre la Coordination des syndicats du ministère de l’Économie, des Finances et du Développement (MINEFID) et le gouvernement. En effet, ce jeudi 28 juin 2018, le Premier ministre Paul Kaba Thieba et 4 de ses ministres ont rencontré les syndicats du MINEFID pour trouver des solutions de sortie de crise.

Le climat de confiance semble se renouer entre le gouvernement et la coordination des syndicats du ministère de l’Économie, des Finances et du Développement (MINEFID). Elle a été reçu ce jeudi 28 juin 2018 au Premier ministère pour entamer le dialogue. À la sortie des négociations, Mathias Kadiogo, Secrétaire général des syndicats du MINEFID affirme ce fait en ces termes : « Le climat de confiance est de retour dans la maison ».

Si rien de particulier n’a été dit par le SG du MINEFID, le Secrétaire général de la coordination des syndicats, affirmera cependant que tout s’est bien passé et qu’il y a lueur d’espoir, très prochainement une fumée blanche sortira du Premier ministère. « Tout n’est pas fini, et ce dialogue entamé ce matin doit se poursuivre les jours à venir et portera essentiellement sur notre plateforme revendicative déposé à la Présidence du Faso depuis le 14 mars dernier », précise M. Kadiogo.

« Nous avons discuté des raisons qui ont entrainé le durcissement de ton et qui permis à la crise de prendre des proportions non souhaité », se lâche M. Kadiogo. Aussi, il a été question, en vue d’une sortie de crise, de trouver des solutions adéquates pour que tous les partis soient satisfaits, foi du SG de la Coordination des syndicats du MINEFID.
IMG_20180628_111519_5CS[1]En rappel, étaient présent à cette rencontre, le ministre de la Fonction Publique et du Travail, Seyni Ouedraogo ; le Ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Stanislas Ouaro ; le ministre du Commerce de l’Industrie, Harouna Kaboré et bien entendu du ministre de l’Économie, des Finances et du Développement, Sory Rosine Coulibaly. Aucun n’a voulu se prononcer à la sortie des discussions. Espérons que cette crise soit résolue dans les brefs délais pour le bonheur de tous les burkinabè.

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.