La conférence internationale sur la mise en œuvre du PNDES : de nouveaux engagements de financement obtenus

0
94
Conférence internationale sur la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), débuté le 9 juillet a pris fin le 10 avec de nouveaux engagements de financement de 220 milliards de FCFA pour le PUS et le PADEL.
Les participants a la conférence
Les participants a la conférence

La conférence internationale sur la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) s’est clôturée ce mardi 10 juillet 2018. Cette conférence a permis à en croire les organisateurs, de renouer de nouveaux engagements.

En effet, le Programme d’appui au développement d’Urgence du Sahel (PUS) et le Programme d’Appui au Développement des Economies Locale(PADEL) sont les heureux gagnants. Les partenaires techniques et financiers ont manifesté leur solidarité à accompagner ces projets et programmes de développement à travers des engagements nouveaux de financement supplémentaire à hauteur de 220 milliards de FCFA.

Avec ses nouveaux engagements, le total des financements à date pour ces 2 programmes s’élève à 621 milliards de FCFA, pour un besoin total de financement de 851,46 milliards de FCFA. Les partenaires ont également affirmé que les engagements de la conférence de Paris seront tenus.

Faire le point de la mise en œuvre du PNDES et la mobilisation des ressources, tel était l’objectif visé par la conférence internationale sur la mise en œuvre du PNDES qui s’est déroulée les 9 au 10 juillet 2018 sous le thème « Accélérer la transformation agro-sylvo-pastorale ».

Au cours de cette conférence, les participants ont constaté avec satisfaction que d’importants résultats ont été atteints en matière de croissance économique, de réformes institutionnelles, de développement du capital humain et de dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois ainsi qu’en matière de mobilisation des ressources internes et externes.

Les participants ont par ailleurs formulé des recommandations dans le domaine de la transformation agro-sylvo-pastorale. Tout en reconnaissant les efforts du gouvernement burkinabè, les partenaires techniques et financiers ont émis de nouveaux engagements de financement à hauteur de 220 milliards de FCFA pour les deux programmes de développement à savoir le PUS et le PADEL.

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.