Bobo Dioulasso : Les Journées de la commande publique : Des journées de tous les espoirs pour booster l’économie burkinabé

0
48
Le jeudi 12 juillet 2018, s’est ouvert au Centre Muraz de Bobo-Dioulasso, les journées de la commande publique. Des journées de tous les espoirs, qui a réuni les opérateurs économiques, des entrepreneurs, les acteurs de la société civile et l’administration publique, sous le thème : « La commande publique, un levier stratégique dans l’atteinte des résultats du plan national de développement économique et social ( PNDES) ».
Les participants à cette rencontre
Les participants à cette rencontre

Organisée par l’Autorité de régulation de la commande publique, cette 1ere édition a été rehaussée par la présence du Vice président de la chambre régionale du commerce de Bobo Dioulasso M. ,Alhassane Sienou représentant le parrain Mahamady Sawadogo président de la chambre de commerce du Burkina Faso, et devant le secrétaire général du Gouvernorat des Hauts Bassins M. Bernard Beba ; en outre on notait la présence du 4ème Maire Adjoint de la Mairie Centrale de Bobo Mme Konaté Boly. Egalement, on notait la présence des acteurs de la société civile, les associations des femmes, des autorités militaires et paramilitaires, et les autorités religieuses et coutumières de la région.

Prenant la parole au nom du Maire Central, Mme Konaté a souhaité tout d’abord à ses hôtes la cordiale bienvenue dans la ville de Sya, où, elle se sent particulièrement honorée du choix de la ville de Bobo Dioulasso, pour abriter les journées de la commande publique, avant d’exprimer toute sa reconnaissance aux initiateurs de ces journées. Une occasion pour elle, de saluer l’opportunité de cette rencontre, et surtout la pertinence du thème des échanges durant ces trois jours au regard des attentes spécifiques des collectivités territoriales en tant que catégories particulières d’autorités contractantes dans la mise en œuvre du PNDES.

Ainsi, pour clore ses propos, elle a souhaité plein succès aux participants à ces journées de la commande publique, avant de les inviter à profiter pleinement de leur séjour dans la belle cité de SYA , pour découvrir ou redécouvrir les merveilles touristiques de la cité.
Pour sa part, le représentant du parrain Allhassane Sienou, se réjouissant de la tenue de ces journées et au nom du président de la chambre de commerce du Burkina Faso,, a indiqué que les 1ères journées consacrées à la commande publique, , invite les acteurs de l’administration publique, du secteur privé et de la société civile à mener des réflexions sur ce thème, qui est d’une importance capitale pour le secteur privé , et qui est fortement impliqué dans la mise en œuvre des projets du PNDES. Une occasion pour lui de rappeler que la plupart des projets du PNDES, sera exécuté par le canal de la commande publique –qui elle même constitue un outil des intérêts de l’administration et du secteur privé.

Par ailleurs, le président du comité d’organisation de ces journées M. Dramane Milogo, prenant la parole également a exprimé toute sa reconnaissance pour tous ceux qui sont de près ou de loin, ont contribué à la tenue de ces journées. Avant de rappeler qu’elles visent à offrir un cadre de réflexion et de stimulation des acteurs en vue d’améliorer le système national de la commande publique et contribuer à l’atteinte des résultats du PNDES. Il est à noter que les journées de la commande publique célèbre ses dix ans d’existence de l’autorité de la commande publique. Une occasion pour lui de remercier le gouvernement pour son soutien constant aux activités de cette institution.

En effet, le représentant du Gouverneur en l’occurrence le secrétaire général du gouvernorat des Hauts Bassins, s’est également réjouit de la tenue de ces journées dans la ville de SYA. Avant de rappeler que la commende publique à savoir les marchés publics, les délégations de service public et le partenariat public – privé, constituent un important instrument de mise en œuvre de la politique économique. Ainsi, selon lui au cours de ces cinq dernières années, les ministères et institutions ont dépensé en moyenne plus 200 milliards de FCFA, et cela par le truchement de la commande publique et particulièrement par les marchés publics dans le cadre de l’acquisition de biens , services et des travaux de réalisation des infrastructures socio-économiques contribuant ainsi au bien etre social des populations.

En tout cas, ces 1ere journées de la commande publique, suscite beaucoup d’engouement, pour les acteurs de la société civile, des opérateurs économiques et l’administration, qui veulent finir aujourd’hui avec la routine liée notamment, le retard de la passation de service au niveau des marchés publics, les procédures, des commissions et retro commissions, la transparence et l’équité entre les compétiteurs….

Amara Sylla pour Fasoamazone.net
www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE