Situation nationale au Burkina: Le MPRSCA donne sa lecture des faits et fait des propositions

0
198
Mouvement plus rien ne sera comme avant (M/PRSCA), a animé ce dimanche 16 septembre 2018 une conférence de presse à Ouagadougou, sur les derniers faits marquants l’actualité Burkinabé.

Le contexte Burkinabé actuel est marqué par plusieurs phénomènes entamant la vie des populations et interpellent toutes les couches de cette population à plus d’engagement pour un soutien patriotique. C’est pourquoi certains organisations de la société civile comme le mouvement plus rien ne sera comme avant (MPRSCA), appelle à une Union sacrée des filles et fils de la Nation Burkinabé.

Le coordonnateur du MPRSCA,(deuxieme à compté de la gauche) S. Claude Ouedraogo et ces camarades ont appelé la population Burkinabè à plus d’union pour venir à bout du terrorisme.

En effet son coordinateur. S Claude Ouedraogo, et ses camarades ont au cours d’une conférence de presse animé ce dimanche 16 septembre, à Ouagadougou, donné leur lecture de la situation qui prévaut actuellement au pays des hommes intègres. l’insécurité est éminente, le projet de référendum la marche de l’opposition la question de l’éducation et le procès du putsh manqué, ont entre autres été les grands points abordés par le MPRSCA lors de cette rencontre.

Selon M. Ouedraogo cette rencontre qui coïncide avec le troisième anniversaire du putsch manqué de septembre 2015, son mouvement salut la mémoire des victimes tout en souhaitant prompte rétablissement aux blessés. Sur ce il invite toutes les composantes de la population Burkinabé à soutenir le gouvernement dans la quête de la justice que réclame d’ailleurs tous les Burkinabé.

L’insécurité gangrène, dans ces dernières semaines de ce fait tous Burkinabé qui se dit patriote doit faire fit de tous mouvement d’humeur et accompagner le gouvernement dans la lutte contre les enemis de la Nation, a lancé le coordonnateur.  »aucun terroriste ne peut vaincre ce gouvernement démocratiquement élu par les Burkinabé si nous sommes unis », a-t-il martelé. Renchéri un de ces camarades Massourou Guiro, les politiques doivent enterrer leur différents et primer l’intérêt National et organiser des campagnes de sensibilisation dans toutes les regions afin que chacun puisse comprendre et jouer sa partition dans cette quête de paix pour tous.

L’un des points que le gouvernement a faillit selon le MPRSCA, c’est que en ce jour du 16 septembre date du troisième anniversaire du putsch, aucun membre du gouvernement n’a été au cimetière pour marquer une minute de silence à la mémoire de ces martyrs qui ont sacrifier leur vie pour l’avènement démocratique de ce gouvernement au pouvoir. » Qu’à cela ne tienne, nous intervenons ces autorités afin qu’ils sachent que les acquis de l’insurrection ne sauraient être bafoués par quiconque que ce soit » a décrié M. Guiro.

Encore a-t-il poursuivi le gouvernement doit faire recours aux voies parlementaires et allouer ces milliards envisagés aux Forces de défense et de sécurité pour plus d’efficacité.  » j’invite les populations à venir encourager les parents des victimes au procès car jusque là, ils sont seuls lors des procès »a conclus M. Guiro.

Mamourou BENAO/www.fasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.