3e Camp-vacance humour 2018: Quinze jeunes initiés en humour

0
246
Le promoteur du Camp vacance humour, jean Aimé Bayili (milieux) s’est dit engagé à impliquer les lauréats aux différents activités humoristiques afin qu’ils puissent mettre en valeur leur talent.

Le promoteur de la formation Camp-vacance humour, Jean Aimé Bayili, dit Babenda chic-choc, a procédé, le vendredi 20 juillet 2018, à Ouagadougou, à la remise d’attestation de participation aux différents lauréats marquant la clôture de sa troisième édition.

Les quinze lauréats ont à tour de rôle reçu des attestations de participation.

L’humour nourrit bien son homme au pays des hommes intègres, pourtant l’humoriste n’est guère éternel et du coup se pose la question de la relève. Conscient de cette réalité, le président des humoristes du Burkina Faso, Jean Aimé Bailly, de par son talent a décidé de porter sa touche à la préparation de cette relève humoristique, à travers le Camp-vacance humour.
En effet l’idée de la formation Camp-vacance humour, a indiqué son promoteur lors de la clôture de la troisième édition tenue, le jeudi 20 septembre 2018, à Ouagadougou dans le palais de la Culture Jean-pierre Guingané, est en 2016. Avec deux objectifs principaux à savoir celer des talents pour assurer la relève humoristique Burkinabè, et promouvoir l’humour au Burkina Faso, a-t-il expliqué.
Selon M. Bailly l’humour, c’est le parent des pauvres dont lui-même en est l’exemple concret.
Mais pour lui, il faudra retenir qu’il n’est pas facile de devenir un humoristique. « Et d’ailleurs j’en veux pour preuve les lauréats de cette troisième édition de 2018 qui se sont réduits à quinze (15) participants contrairement à l’édition précédente de 2017, qui avait enregistré vingt (20) apprenants », a poursuivi l’initiateur. Il a par ailleurs traduit sa satisfaction aux quinze (15) apprenants de tout sexe confondu qui ont durant 15 jours se sont mis à la disposition des formateurs qui les ont initié à plusieurs techniques humoristiques. « Le camp vacance humour m’a beaucoup plus l ’an passé.

La lauréate Tiendrebeogo Yasmine a au nom de tous les apprenants traduit leur satisfaction au promoteur du Camp vacance humour

Mais l’édition de cette année 2018 a encore été meilleure car nous avions entre autres appris, la dance, la chorégraphie les blagues », a confié une des lauréats Yasmine Tiendrebeogo. Il en ait de même pour le reste de ses camarades qui ont tous été récompensés par des attestations de participation à cette formation de camp vacance humour.
L’une des actions appréciées par l’initiateur à cette occasion est la présence de ses camarades humoristiques qui bien voulu le soutenir depuis la première édition jusqu’à nos jours. « Je remercie tous ceux qui nous soutien mon frère Babou Serge et moi dans cette initiative. « Et je tiens à rassurer aux lauréats aussi que tous les humoristes du Burkina Faso mon engagement à les impliquer dans les activités humoristiques.
<< Comme je les toujours fais pour certains afin qu’ils puissent mettre en valeur leur talent et pouvoir en bénéficier », a rassuré le promoteur jean Aimé Bayili .

Benao Mamourou/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.